Guide Des Vins De Bordeaux

Edition du 30/07/2019
 

Domaine de Chevalier

Talent

Domaine de CHEVALIER

Au sommet, en blanc comme en rouge


“Seul un grand terroir peut produire un grand vin, précise Olivier Bernard. Les vignes du Domaine de Chevalier sont entourées d’une forêt créant un véritable écosystème d’une part, mais aussi un effet de serre qui favorise la maturation des raisins. Un grand vin naît toujours dans des conditions extrêmes, c’est sur un terroir difficile qu’il tire sa grandeur. Au Domaine de Chevallier, le terroir composé de sols pauvres et complexes, il impose à la vigne d’aller puiser au plus profond la minéralité. Le vignoble, de par son environnement, ajoutés aux soins apportés aux vignes, à l’aération du sol avec le labour avec le cheval, du suivi très précis, du tri des raisins à la vendange, du respect de la peau des raisins vecteur de la qualité des tanins du vin rouge, du travail par gravitation dans le cuvier, de l’élevage en barriques très maîtrisé… Rien n’est laissé au hasard… tous les paramètres comptent. Un grand vin, c’est la somme de tout cela : si l’on a bien respecté la terre, si l’on a fait des choix naturels, à commencer par le respect total du fruit, on le retrouve dans la bouteille. Depuis le début des années 2000, le vignoble est en train de restituer ce qu’on lui a donné et les derniers millésimes sont d’un niveau qualitatif rarement atteint ici. C’est vers une voie axée profondément sur la nature que j’ai décidé de me diriger les dix prochaines années, en privilégiant la diversité. Le cépage s’efface, est en retrait par rapport à la terre qui s’exprime. Le terroir, c’est bien sûr ce qui a fait la notoriété de Chevalier mais nous devons sublimer la terre. Le mot terroir est presque devenu un mot galvaudé aujourd’hui, il faut plutôt parler de la plante qui va puiser sur plusieurs mètres en profondeur des richesses incroyables et apporter une expression absolument unique. À Chevalier, nous avons un cuvier en forme “tulipe”, de petites cuves de 80 hl un peu plus refermées en haut (d’où son nom) qui nous permettent des vinifications très pointues, c’est un petit cuvier “bijou”, à l’image du travail que je réalise au Domaine de Chevalier. Depuis cinq ans nous avons un érafloir extraordinaire, un robot avec des “doigts” pour érafler les raisins. Plus j’avance dans ma vie de viticulteur et plus je crois en la précision de notre travail, à toutes les étapes, c’est l’élément fondamental qui révèle les grands terroirs. Le 2016 est “le” grand millésime de ces dix dernières années, pour moi, il est même supérieur au 2015. C’est le plus grand millésime depuis 2010, en rouge comme en blanc. Domaine de Chevalier 2016 est plus sur la tension, sur la verticalité, la fraîcheur, bonne acidité. 2015 est un millésime plus souple, plus ouvert, plus féminin, plus charmeur, nous les dégusterons avant les 2016. J’aime beaucoup le 2015, pour les différencier, disons que le 2016 est plus dans le classicisme bordelais.

   

Domaine de Chevalier

Olivier Bernard
102, chemin Mignoy
33850 Léognan
Téléphone : 05 56 64 16 16

Email : olivierbernard@domainedechevalier.com




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Château AUX GRAVES DE LA LAURENCE


Le Château est un ancien domaine viticole situé au nord de Bordeaux, où, compte tenu de sa petite production, le travail peut se faire “à l'ancienne” : vendanges et tris manuels. Bernard Hébrard a marqué l'œnologie bordelaise grâce à son activité dans les centres oenologiques et à la Chambre d'Agriculture. Il élabore maintenant son propre vin avec l’aide de sa famille et dans le respect du terroir. Excellent Bordeaux Supérieur Réserve Traditionnelle 2016, d’un beau grenat foncé, au nez de cassis et de framboise, il dégage des notes de violette au palais.. Le 2015, charpenté, élégant, aux tanins denses, est tout en bouche, aux senteurs de mûre et de pruneau. Le 2014, médaille d’Or Concours japonais Sakura, de belle robe soutenue et brillante, riche, d'une belle concentration d'arômes (cassis, épices...). Le 2013, avec des nuances de cerise confite et de bruyère, mêle charpente et élégance en bouche, tout en souplesse au palais, avec des nuances de groseille mûre.  Toujours une très belle étiquette pour la cuvée Ampélos Biturica 2016, qui développe un nez où dominent la fraise des bois mûre et la prune, mêlant puissance et finesse, un vin élégant et intense, très parfumé en bouche (petits fruits noirs, humus), avec cette pointe de poivre en finale.  Le 2015, riche et harmonieux, au nez intense de fruits macérés, avec des notes épicées, aux tanins amples, un vin charnu et concentré.  Le 2014 est savoureux, avec ces notes de fumé et de pruneau, charpenté, de bouche dense mais bien fondue, où s'entremêlent des notes de fruits rouges macérés et de réglisse en finale. Cette cuvée est élevée en fûts de chêne, assemblage unique de 6 cépages rouges bordelais (45% Merlot noir, 25% Cabernet-Sauvignon, 15% Cabernet franc, 7% Petit Verdot, 5% Malbec et 3% Carmenère), cuvée exceptionnelle car elle ne peut être réalisée que lorsque les 6 cépages produisent, ce qui est loin d'être le cas tous les ans. Cuvée produite en tout petit nombre, présentée en caisse bois. 

Bernard et Marie-Odile Hébrard
42, route de Libourne
33450 Saint-Loubès
Téléphone :06 82 05 21 94 et 06 71 80 06 74
Email : h.auxgravesdelalaurence@yahoo.fr

Château LAGARDE


Un vignoble de 12 ha. Vignerons Indépendants. Agriculture en Bio. “Je respecte la terre que je cultive, précise Paul-Henry Nerbusson. Si, avec des produits organiques, nous pouvons arriver à préserver le sol, alors faisons-le ! Je suis un homme raisonné. Il faut penser à l'économie mais aussi à l'écologie.” Voilà un remarquable Blaye Côtes de Bordeaux rouge Excellence 2015, Merlot 70%, Malbec 20% et Cabernet franc 10%, élevage 100% barrique 2/3 neuves pendant 24 mois, harmonieux, aux notes fruitées denses, dominées par le cassis et la cannelle, un vin dense, d’un beau rubis foncé, d'une belle concentration aromatique et de la matière. Dans la lignée, le 2015, de bouche puissante et dense, a des tanins bien fondus, au bouquet complexe où s’entremêlent des notes de petits fruits rouges bien mûrs et une pointe de réglisse, de garde comme en atteste ce 2009, au bouquet subtil et intense à la fois, aux notes de sous-bois et de fruits cuits, de bouche ample et fondue, tout en charme. Le Blaye Côtes de Bordeaux rouge Tradition 2016, corsé et savoureux, aux tanins amples, soyeux et très bien équilibrés, un vin au nez intense (mûre, groseille, épices...). Excellent blanc 2015, 50% Colombard et 50% Ugni blanc, élevage en barriques sur lies, aux nuances de genêt et de pêche fraîche, de bouche raffinée, toujours très séduisant. Très beau gîte sur place.

Paul-Henry Nerbusson

33390 Cars
Téléphone :05 57 42 91 56
Email : ph@chateau-lagarde-33.com
Site personnel : http://chateau-lagarde-33.com

Château de PANIGON


Le vignoble, 45% Cabernet-Sauvignon, 50% Merlot et 5% Petit Verdot, se situe sur des croupes de graves dignes des meilleurs terroirs du Médoc et bénéficie des influences atlantiques de l’Océan tout proche, et de la présence de l’Estuaire de la Gironde, créant ensemble les conditions climatiques favorables au développement des cépages et à la bonne maturité des raisins. Vendanges manuelles et mécaniques avec tri sélectif par parcelle, élevage en barriques durant 12 à 18 mois, 100%, dont 33% neuves chaque année.  Pour Georges Dadda, “la vendange 2018 a été très saine, les raisins bien mûrs vont donner un millésime exceptionnel, le plus réussi de ces dix dernières années. Les vins ont beaucoup de mâche, de fruits, d’arômes, quant au volume, il est identique à celui des années précédentes. Nos ventes, cette année, se portent sur les 2015, 2016 et le nouveau Médoc “L’Amour cuvée Cupidon” 2016 !” Typé, velouté, son Médoc Cru Bourgeois 2016, tout en bouche, au nez complexe et délicat (cassis mûr, cuir), mêlant puissance et finesse, un vin riche et bien charnu comme on les aime, d’une finale très élégante et veloutée, d’excellente évolution. Beau 2015, d’une robe rouge cerise limpide, qui développe un nez de griotte mais aussi des arômes de cassis et de pivoine et une bouche fraîche aux tanins riches, un vin avec des notes spécifiques et persistantes de mûre et de poivre, de bouche pleine, de garde. Le 2014, où se développent des connotations de mûre, de groseille et de fumé, il est corsé mais velouté, avec cette bouche puissante en finale. Son Médoc Cru Bourgeois Château Amour 2016, 50% Merlot, 45% Cabernet-Sauvignon et 5% Petit Verdot, élevage de 6 à 8 mois 100% en barriques, est de couleur intense, aux tanins puissants et mûrs, au nez complexe où dominent les fruits cuits, alliant structure et élégance en bouche, c’est un vin chaleureux et bien charnu comme il le faut, qui demande encore un peu de patience, quand le 2015, aux connotations complexes de griotte, de pruneau et de sous-bois, a des tanins mûrs, une bouche dense, veloutée et ample.

Georges Dadda
1A, route d'Escurac
33340 Civrac-en-Médoc
Téléphone :05 56 41 37 00 et 06 86 18 63 85
Email : dwl.france@orange.fr
Site personnel : www.chateaudepanigon.fr

CHATEAU LOUPIAC-GAUDIET


Vignoble de 28 ha, situé autour du château, bénéficiant d’une exposition plein sud et qui appartient depuis 4 générations à la famille du propriétaire Marc Ducau, associé à son neveu Daniel Sanfourche qui en assure la direction. Le vin est issu de vendanges manuelles. Les vignes, très anciennes, sont plantées sur des coteaux qui surplombent la Garonne, dans un terroir argilo-calcaire. L’encépagement est très classique (80% Sémillon et 20% Sauvignon). On se fait plaisir avec leur Loupiac Château Loupiac-Gaudiet 2013, avec ces connotations subtiles où s’entremêlent les fruits blancs mûrs, le pain grillé et les fleurs fraîches, de bouche fraîche), de bouche savoureuse. Le 2012 est séduisant par son nez de fruits confits, est ample, bien persistant, de bouche complexe (noix, fruits macérés), harmonieux et tout en onctuosité. Le 2011 est de robe brillante et limpide, de bouche savoureuse, avec cette suavité bien caractéristique, intense, aux nuances de brioche et de pêche cuite, de garde. Beau 2010, de belle couleur dorée, au nez riche dominé par des notes de pain grillé et de fruits macérés, mêlant délicatesse et intensité.

Marc Ducau

33410 Loupiac
Téléphone :05 56 32 99 88
Télécopie :05 56 62 60 13
Email : loupiacgaudiet@chateau-loupiacgaudiet.com
Site : chateau-loupiacgaudiet
Site personnel : www.chateau-loupiac-gaudiet.com


> Nos dégustations de la semaine

Château La GRACE FONRAZADE


?Le Château connaît une deuxième vie depuis 2013, raconte François-Thomas Bon. Nous avons acheté la maison principale fin 2010, et après une longue réflexion, la décision de refaire la totalité des bâtiments a été prise en 2013. Les nouveaux chais ultra-modernes répondent au niveau d?exigence qualitative et technique que nous souhaitons. Les parcelles sont plantées sur 3 profils distincts : les sols marquées par la grave fine, les parcelles sur argilo-calcaire et enfin les sols sablo-argileux très riches en minerai de fer. Nous avons fait le choix d?être en Agriculture Bio, dans le respect des sols et de la nature (les Saint-Émilion sont en Agriculture Biologique dès le millésime 2013, les Bordeaux, à partir du millésime 2016).
La propriété compte 5 ha en Saint-Émilion Grand Cru et 6 en Bordeaux ou Castillon Côtes de Bordeaux, ainsi que les parcelles de blanc car les vignes se trouvent sur la commune de Gardegan-et-Tourtirac.?



Ce Saint-Émilion Grand Cru Château La Grâce Fonrazade 2015, charnu, puissant mais rond, tout en arômes, est de bouche ample, avec des senteurs de fruits cuits et d?épices en finale, de garde.
Le 2014, alliant une finesse tannique à une structure en bouche persistante, est d?une très jolie finale avec des notes de fumé et de fraise des bois surmûrie, de belle garde. Le 2013, de couleur grenat, aux tanins savoureux, est très bien élevé, tout en nuances aromatiques, avec des notes de cerise confite et de poivre, de belle amplitude au palais, où s?esquissent des nuances de grillé et de réglisse, d?une grande persistance.
Le Saint-Émilion Grand Cru Persevero du Château La Grâce Fonrazade 2015, 100% Merlot noir, dominé par les fruits rouges surmûris et les sous-bois, est un vin au nez intense, de bouche puissante où l?on retrouve le pruneau et le cuir, de garde. Savoureux 2014, alliant fermeté et rondeur, aux tanins riches, de robe intense, au nez persistant avec des nuances de fruits à noyau et une pointe d?épices douces.
Le Grand vin blanc du Château La Grâce Fonrazade 2015, est tout en saveurs, tout en fraîcheur aromatique, d?une jolie persistance, c?est un vin intense et parfumé avec des nuances de chèvrefeuille et de pomme en finale. 
Goûtez également le Bordeaux Supérieur rouge Château de Gardegan 2015, il est puissant et complexe, avec des nuances de fruits rouges bien mûrs et une touche d?épices, un vin tannique, bien équilibré, charnu.

François-Thomas et Bénédicte Bon - Earl Persevero
4, route de Jaquemeau
33330 Saint-Emilion
Tél. : 06 70 02 81 67
Email : persevero@lagracefonrazade.com
www.lagracefonrazade.com


Château MOULIN DU JURA


?La relation entre la vigne et notre famille a débuté il y a six générations, en 1885. Depuis, chaque parcelle de vignes s'est transmise de père en fils, de père en fille, génération après génération. Notre vie se confond avec la vigne. Chaque jour, nous y apportons notre coeur, notre expérience héritée il y a plus de 120 ans et une énergie nouvelle à chaque génération. Nous avons baptisé notre société Moulin du jura en souvenir d'un ancien moulin situé sur la Barbanne, petit ruisseau délimitant les appellations Montagne Saint-Émilion et Saint- Émilion. Ce moulin, aujourd'hui remplacé par nos chais, a existé et fonctionné jusqu?au XIXe siècle.?
Vignoble de 10 ha, où se côtoient le Merlot et le Cabernet Franc.
Nous avons aimé ce joli Lalande-de-Pomerol Les Jardins du Moulin 2015, au nez complexe où dominent les groseilles et l?humus, de bouche bien charnue, c?est un vin coloré et dense, qui allie puissance et finesse. Le Saint-Émilion Château Moulin du Jura 2015, de bouche délicate, charpenté et équilibré, parfumé (griotte, humus...), c?est un vin intense au nez, ample en bouche, velouté, bien classique du millésime. d'un beau rouge profond, de garde, bien entendu.  Et le Montagne Château La Croix-Jura 2015, de robe intense, au nez complexe où dominent les fruits cuits, alliant structure et élégance en bouche, c?est un vin chaleureux et bien charnu comme il le faut.

Barbara Berlureau
1, Moulin du Jura
33570 Montagne
Tél. : 05 57 51 27 98 et 06 22 89 78 81
Fax : 05 57 74 18 96
www.moulindujura.fr


Clos RENÉ


Une propriété familiale de 15 ha (60% de Merlot, 30% de Cabernet franc et 10% de Malbec).
Vous allez aimer comme nous ce beau Pomerol 2015, puissant en bouche, corsé, charpenté, avec des arômes intenses (cassis, sous-bois, cuir), d?un beau rouge profond, un vin dense, mais aux tanins fins, qui mêle structure et distinction. Le 2014, au nez subtil, avec ses notes très caractéristiques et très persistantes de fumé et de fraise cuite, de bouche pleine, associant structure et finesse, de robe intense. ?En 2014, nous précise Jean-Marie Garde, nous avons une très belle cuvée où l'on retrouve les repaires des millésimes habituels. Qualité et quantité sont présentes. Les tanins sont soyeux, aimables, de jolis Merlots avec un apport de Cabernets pour une grande qualité.?
Le 2013, de robe pourpre, intense, est charnu, au nez dominé par les fruits rouges et la truffe, de bouche fondue, et s?apprécie actuellement avec des brochettes d'agneau ou une oie rôtie. 
Très beau 2012, complexe, harmonieux, aux connotations fruitées et épicées, aux tanins mûrs et riches, classique, élégant, avec de la matière, de belle couleur soutenue. Le 2011 est velouté, au nez de prune et de violette et une pointe d?épices, charnu en bouche mais fin, tout en subtilité. Remarquable 2010, de robe pourpre, dense et très parfumé (mûre, humus), avec des tanins ronds mais présents, un vin au nez de fruits surûris, d'une finale intense et bien typé, un vin épicé, persistant, bien charpenté, de bouche souple et charnue à la fois. Le 2009, au nez de cassis et de truffe, aux tanins fermes, est bien charpenté, ample en bouche, un vin racé et dense, de Garde. Le 2008, dominé par le cassis et les sous-bois, est un vin puissant, harmonieux, aux notes fruitées et vanillées en finale, mêlant une bonne base tannique à une finesse persistante. Goûtez également le Château Moulinet Lasserre 2015, de bouche classique, corsé et gras, il mêle structure et élégance, parfumé (cassis, cannelle, poivre), dense et charnu, de grande charpente, de belle couleur pourpre, de fort bonne évolution. 

Jean-Marie Garde - Scea Garde-Lasserre

33500 Pomerol
Tél. : 05 57 51 10 41



> Les précédentes éditions

Edition du 23/07/2019
Edition du 16/07/2019
Edition du 09/07/2019
Edition du 02/07/2019
Edition du 25/06/2019
Edition du 18/06/2019
Edition du 11/06/2019
Edition du 04/06/2019
Edition du 28/05/2019
Edition du 21/05/2019
Edition du 14/05/2019
Edition du 07/05/2019
Edition du 30/04/2019
Edition du 23/04/2019
Edition du 16/04/2019
Edition du 09/04/2019
Edition du 02/04/2019
Edition du 26/03/2019
Edition du 19/03/2019
Edition du 12/03/2019
Edition du 05/03/2019
Edition du 26/02/2019
Edition du 19/02/2019
Edition du 12/02/2019
Edition du 05/02/2019
Edition du 29/01/2019
Edition du 22/01/2019
Edition du 15/01/2019
Edition du 08/01/2019
Edition du 01/01/2019
Edition du 25/12/2018
Edition du 25/12/2018
Edition du 18/12/2018
Edition du 11/12/2018
Edition du 04/12/2018
Edition du 27/11/2018
Edition du 20/11/2018
Edition du 13/11/2018
Edition du 06/11/2018
Edition du 30/10/2018
Edition du 23/10/2018
Edition du 16/10/2018
Edition du 09/10/2018
Edition du 02/10/2018
Edition du 25/09/2018
Edition du 18/09/2018
Edition du 11/09/2018
Edition du 04/09/2018
Edition du 28/08/2018
Edition du 21/08/2018
Edition du 14/08/2018
Edition du 07/08/2018
Edition du 31/07/2018
Edition du 24/07/2018
Edition du 17/07/2018
Edition du 10/07/2018
Edition du 03/07/2018
Edition du 26/06/2018
Edition du 19/06/2018
Edition du 12/06/2018
Edition du 05/06/2018
Edition du 29/05/2018
Edition du 22/05/2018
Edition du 15/05/2018
Edition du 08/05/2018
Edition du 01/05/2018
Edition du 24/04/2018
Edition du 17/04/2018
Edition du 10/04/2018
Edition du 03/04/2018
Edition du 27/03/2018
Edition du 20/03/2018
Edition du 13/03/2018
Edition du 06/03/2018
Edition du 27/02/2018
Edition du 20/02/2018
Edition du 13/02/2018
Edition du 06/02/2018
Edition du 30/01/2018
Edition du 23/01/2018

 



Château La ROSE SARRON


Château FONROQUE


Château de PASQUETTE


Château de MAUVES


Vignobles PELLE


Château BRONDELLE


Château LAFLEUR du ROY


Clos RENÉ


Château MAUVINON


Domaine de VIAUD


Château HAUT-MACÔ


Château BÉCHEREAU


Château LAGARDE


Clos du PÈLERIN


Château le TUQUET


Château HAUT-BERGERON


Château HENNEBELLE


Château de CRAIN


Château LESTAGE-DARQUIER


Château VOSELLE


Château LESPAULT-MARTILLAC


Château LE DESTRIER


Domaine de CARTUJAC


VIEUX CHATEAU des ROCHERS


Château Les GRAVES de LOIRAC


CLOS DES LUNES


Château FRANC LARTIGUE


Château des MOINES


Château SAINTE-BARBE


Domaine de GRANDMAISON


Château BOUSCAUT


Château LA TOUR DU PIN FIGEAC


Château Les GRAVES



DOMAINE CRET DES GARANCHES


CHATEAU MACQUIN


DOMAINE PIERRE GELIN


DOMAINE DE ROSIERS


DOMAINE DE LA VALERIANE


CLOS SAINT-PIERRE


CHATEAU DES PEYREGRANDES


CHATEAU LAROQUE


DOMAINE COQUARD-LOISON-FLEUROT



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales