Guide Des Vins De Bordeaux

Edition du 28/05/2019
 

Château Grand Puy Lacoste

Sommet

Château GRAND-PUY-LACOSTE


Retenu par la fameuse classification de 1855, le Château Grand-Puy-Lacoste est l’une des plus anciennes propriétés du Médoc. À la fin du XVe siècle, le Domaine appartenait à M. de Guiraud, Conseiller au Parlement de Bordeaux, c’est en 1978, que la famille Borie en fait l’acquisition. Aujourd’hui, François-Xavier Borie, qui en est le propriétaire, lui a fait atteindre les sommets. Cette propriété superbe occupe en effet une place à part dans l’histoire des grands crus du Bordelais et son cadastre n’a pas changé d’un iota depuis 1855. L’encépagement est particulièrement bien adapté au terroir et à l’exposition. Les 58 hectares de vignes (75% Cabernet-Sauvignon, 20% Merlot et 5% Cabernet Franc) situés tout autour du château, d’âge moyen de 38 ans plantées sur un terroir vallonné (croupes). Sol composé de grosses graves profondes. Cuvaison longue, élevage en barriques de chêne français (grain fin) dont 75% de bois neuf pendant 16 à 18 mois selon le millésime. François-Xavier Borie, après s’être longtemps investi au Château Ducru-Beaucaillou, l’autre propriété familiale, s’est pris de passion pour son Château Grand-Puy-Lacoste, qui accueille une équipe motivée et compétente.  François-Xavier Borie y vit avec son épouse, Marie-Hélène, et leurs enfants. Leur fille aînée, Émeline, s’occupe plus particulièrement des relations publiques et de la communication en France et à l’étranger. Le château et les bâtiments ont été rénovés, les chais et le cuvier entièrement modernisés. Les vendanges sont volontairement tardives pour obtenir la meilleure maturité possible et sont exclusivement manuelles afin de préserver au mieux la qualité des raisins. Le “double tri” a été complété par un troisième effectué entre les deux tris manuels. Ce 3e tri se fait à la sortie de l’égrappoir et permet d’améliorer encore la qualité du tri baie par baie effectué sur la deuxième table vibrante. Après un égrappage total et dans le respect de la très grande tradition bordelaise, la vinification est menée de façon très classique et fait l’objet d’un suivi constant, de soins attentifs et méticuleux jusqu’à la mise en bouteilles. Des vins caractérisés par cette saveur fruitée de crème de cassis, d’une belle couleur profonde, séveux, corsés, très puissants, avec des tanins soyeux qui révèlent un beau potentiel de garde digne de cet incontournable très Grand Cru Classé, très classique et très typé Pauillac. La qualité des millésimes 2016 : “c’est un millésime magnifique, nous dit Émeline Borie, avec une qualité de raisins superbe, que ce soit les Merlots ou les Cabernets. Nous avons fait les assemblages le 12 Décembre, qualitativement, le 2016 est supérieur au 2015, qui est déjà un très beau millésime. Ce sont deux millésimes de grande qualité. En 2016, beaucoup de complexité, très grande longueur en bouche, belle maturité, il me fait penser au 1996. D’un point de vue climatique, la saison 2016 a été assez stressante jusqu’à début juillet, puis, à partir de mi-Juillet les températures élevées ont provoqué un stress hydrique. Il a plu le 10 Septembre, juste de quoi réhydrater la vigne jusqu’aux vendanges, cela lui a redonné un souffle.” Le Grand-Puy-Lacoste 2016 est marqué une nouvelle fois par une très grande proportion de Cabernet-Sauvignon dans son assemblage : 79% qui démontre la richesse et le potentiel de son terroir. Ce vin présente une robe d'un rouge pourpre profond et brillant. Les arômes de fruits noirs intenses explosent au nez, renforçant le caractère de raisin bien mûr tout en gardant une jolie fraîcheur minérale. Le tout est rehaussé d'une pointe d'épices et de fleurs. En bouche, les sensations vont crescendo : suave, dense et complexe. 2015 : le 2015 ressemble au 2005, beaucoup de puissance et de caractère, très fondu, d’un très beau potentiel de garde. Le Grand-Puy-Lacoste 2015 s'inscrit dans la série des grands millésimes, démontrant la race et la qualité de ce beau terroir. On y découvre une belle structure très équilibrée composée d'une grande majorité de Cabernet-Sauvignon (74%), où se dévoile toute la complexité et l'opulence de cette très belle année. Ce vin présente une robe d'un rouge profond et intense. Le bouquet dévoile des parfums opulents de fruits noirs et de cassis très mûrs. L'ensemble se complète par des notes d'épices et de violette, d'une grande fraîcheur, le tout renforcé par une touche de Cabernet franc dans l'assemblage (3%). En bouche, l'attaque est dense et précise. Les arômes et la texture vont crescendo et se prolongent sur des tanins très enrobés, puissants et mûrs. On retrouve ici la trame des plus beaux millésimes de Grand-Puy-Lacoste où s'expriment pleinement la complexité de son terroir. 2014 : l'assemblage du Grand-Puy-Lacoste fait une nouvelle fois une large place au Cabernet-Sauvignon (82%) démontrant, s'il le faut, le potentiel de son terroir à exprimer tous les caractères et le charme des grands Cabernets. Ce vin présente une robe d'un beau rouge rubis intense et profond. Le bouquet dévoile des arômes de fruits noirs bien mûrs et très concentrés, de myrtille évoluant vers la crème de cassis très typique du Grand-Puy-Lacoste, le tout rehaussé par une touche d'épices légèrement poivrée. En bouche, l'attaque est dense, précise et se prolonge sur des tanins mûrs, puissants et élégants. Ce 2014 possède un très bel équilibre et une belle fraîcheur associés à une longue finale de note de cacao très intense. On retrouve dans ce vin la trame des beaux millésimes de Grand-Puy-Lacoste où s'expriment la richesse et la complexité du terroir, alliant le raffinement des fruits et des tanins bien mûrs. 2013 : les 80% de Cabernet-Sauvignon lui donnent une belle trame harmonieuse et montre le potentiel de son terroir. D’un rouge grenat profond, il offre un bouquet qui dévoile des arômes de fruits noirs complétés d’une touche de cassis. L’ensemble est relevé d’une pointe d’épices vanillées. L’attaque en bouche est précise, droite, soulignée par des tanins fondus, mûrs et équilibrés. Le tout offre un vin alliant charme, élégance et fraîcheur avec une jolie finale très pure.

   

Château Grand Puy Lacoste

Domaines François-Xavier Borie
BP 82
33250 Pauillac
Téléphone : 05 56 59 06 66

Email : dfxb@domainesfxborie.com




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Château FONTBONNE


Une propriété familiale depuis trois générations. Elle a été achetée par le grand-oncle de Philippe Renier, l’actuel propriétaire, en 1939. Leur fille Marie, œnologue les a rejoints en 2018 sur la propriété de 32 ha. Dans un souci du respect de l'environnement, le désherbage est mécanique. Les traitements phytosanitaires sont gérés de façon raisonnée. Les vins collectionnent les récompenses. Fidèle à lui-même, remarquable Bordeaux rouge cuvée Marie 2015, une sélection rigoureuse de parcelles de vieilles vignes, 70% Merlot et 30% Cabernet-Sauvignon, structuré, au nez complexe (prune, réglisse), alliant finesse et charpente, de couleur grenat profond, un vin de bouche ample et corsée, aux notes de cassis et de cerise, harmonieux. Il y a aussi ce beau Bordeaux Edouard de Fontbonne 2015, 90% Merlot, 10% Cabernet-Sauvignon, d’une jolie robe rouge sombre, au bouquet intense, un vin qui développe des arômes de réglisse et de mûre, aux tanins denses mais souples, de bouche étoffée. Quant au Bordeaux rosé, Merlot 50%, Cabernet-Sauvignon 50%, il sent bon la fraise, un vin tout en vivacité et fruité au palais. Le Bordeaux blanc 2017, pur Sauvignon, avec cette touche d’acidité agréable, est un vin vif où s’entremêlent des notes persistantes de pomme et de lis. Le Bordeaux cuvée Henriette blanc 2015, allie la fraîcheur à la richesse, un vin de belle robe brillante et limpide, de bouche savoureuse avec des nuances de garrigue et de pêche mûre, et se prévoit, notamment, sur des écrevisses flambées ou un jarret de veau aux légumes.

Philippe Renier
2, route de Targon - Lieu-dit Fontbonne
33760 Faleyras
Téléphone :05 56 23 49 36 et 06 07 59 35 45
Email : chateau.fontbonne@wanadoo.fr
Site personnel : www.chateau-fontbonne.com

Château de VIMONT


Dans la catégorie des Premiers Grands Vins Classés, notamment pour un rapport qualité-prix-plaisir exceptionnel. Au-delà de sa vocation viticole, le Château Vimont est aussi l’outil de travail de personnes en situation de handicap qui œuvrent avec passion et fierté à la production des vins. Sols de graves sablo-calcaire, sous-sol argilo-graveleux. Élevage en barriques 100%, dont 30% neuves.  “Nous sortons cette année une nouvelle cuvée, nous disent Nicolas Raynaud, responsable commercial et Monsieur Jussier, directeur technique, “La parcelle 1915 du Château Vimont” 2016, nous la réaliserons uniquement les années que nous jugeons d’exception et en petite quantité. Elle bénéficie d’une vinification intégrale de 18 mois, en barriques neuves de chêne français bourguignonnes. Ce vin est issu d’une fameuse parcelle de vieilles vignes composé a 85% de Merlot, 14% de Cabernet-Sauvignon et 1% de Malbec.” Remarquable Graves rouge 2016, coloré, de bouche puissante et dense, aux nuances de fruits rouges et de musc, d’une structure soutenue, charnu, d’une finale complexe et d’excellente évolution. Le 2015, médaille d’Or à Lyon, marqué par son Merlot (80%, le reste en Cabernet-Sauvignon), au bouquet très développé avec des nuances épicées, c’est un vin complet, de très jolie bouche où se mêlent la prune et le fumé, velouté et savoureux, de garde. Savoureux 2014, aux tanins fermes et ronds à la fois, il est de robe intense, harmonieux, de bouche dominée par les petits fruits rouges macérés, ample. Il y a aussi ce Graves rouge “La Parcelle du Château Vimont 1915” 2016, qui développe des notes de pruneau et de sous-bois, de bouche pleine et généreuse, aux tanins dense à la fois, de couleur pourpre, un vin puissant, avec du gras et de la rondeur. Belle réussite encore avec ce Graves blanc 2017, avec un nez bien expressif où s’entremêlent des notes de lis et de fruits frais, de bouche franche et harmonieuse, c’est un vin suave, toujours très bien élevé. Beau 2016, typé Sémillon (80%, 20% Sauvignon), sols graves et sables graveleux, vignes 35 ans, au nez fleuri, de robe pâle, brillante et limpide, qui associe la vivacité à l’élégance, d’une jolie complexité aromatique où l’on retrouve des nuances de citron, avec une jolie note de fraîcheur très agréable en finale. Le 2015, a un bouquet unique d’agrumes frais, d’un bel or pâle brillant, d’une très bonne acidité, d’une belle fraîcheur persistante.

Esat Magdeleine de Vimont
1, rue des Lilas
33640 Castres
Téléphone :05 56 67 39 60
Email : esatvimont@institut-don-bosco.fr
Site personnel : www.institut-don-bosco.fr

Vignobles GASSIES-GAUTEY


Domaine de 40 ha. Les vignobles Gassies-Gautey sont l'œuvre familiale de plusieurs générations de viticulteurs, pionniers parmi tant d'autres de ce terroir de l'Entre-Deux-Mers. L’ensemble du vignoble s’étale sur la rive gauche de la Dordogne, réparti en zone de coteaux argilo-calcaires et de plateaux de même nature, et contiguë au fleuve d’une plaine au sol siliceux avec en fond les filons de grave de la Dordogne se prolongeant dans le sous-sol. Fermentation à l'ancienne à l'air libre, élevage 3 ans en cuves. Leur fils, Olivier, est le gérant depuis le début de l’année, et compte bien développer l’activité commerciale, dans le but de perpétuer la tradition familiale, pour la quatrième génération. Remarquable Bordeaux rouge cuvée Passion 2014, 80% Merlot, 10% Cabernet franc, 5% Cabernet-Sauvignon, 5% Malbec, parfumé, charpenté comme il se doit mais tout en souplesse, au nez subtil et intense, avec des notes de cerise mûre, de bouche fondue et puissante à la fois. Le Bordeaux Supérieur rouge L’Or Rouge 2013, associant concentration aromatique et souplesse, avec ces arômes d’épices et de griotte fraîche, c’est un vin ample et parfumé, d’excellente évolution comme le Bordeaux Supérieur rouge 2011, très parfumé (framboise, groseille, cassis), qui allie distinction et structure, de belle base tannique, légèrement épicé en finale. Excellent Bordeaux rouge Château du Masson 2014, de couleur grenat intense, ample et parfumé, aux connotations de petits fruits mûrs (cassis, mûre) et d’humus, c’est un vin corsé mais souple comme il le faut. Quant au Bordeaux rosé Fleur du Mayne, il a une très jolie robe, un vin tout en subtilité, de bouche fine, aux arômes de fruits rouges frais et de rose, d’une jolie finale parfumée, parfait sur une quiche ou des gambas.

Michel, Françoise et Olivier Gautey
Le Masson
33420 Moulon
Téléphone :05 57 84 52 44
Email : vignobles.gassies.gautey1@orange.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/chateaudumasson

CHATEAU LE SOULEY-SAINTE-CROIX


Au 17e siècle, il était de bon ton qu’une famille noble, notable ou aisée possède un domaine en bordelais et y fasse planter un vignoble. François de Chadirac crée son domaine à Vertheuil, il est célèbre pour son roman Uranie et Lucidor, son fils Jean, Conseiller à la table de marbre de Louis XV, lui succède après une jeunesse tumultueuse, et se retire au Souley. Le Château connut une brillante période au XIXe siècle, car son vignoble planté de ceps centenaires et moussus, suscitait la curiosité. L’histoire contemporaine du Château Le Souley Sainte Croix, se confond avec celle de la famille Riffaud. En 1959 alors que le domaine est à l’abandon, son vignoble vendu à l’arrachage, Denise et Paul Riffaud l’achètent et décident de lui rendre son lustre d’antan, car depuis le XVIIe siècle, et la première plantation, aux environ de 1616, le domaine a connu des périodes de grandes prospérité, mais également des moments d’oubli. Depuis maintenant 50 ans la famille Riffaud toute entière, a consacré son temps, les revenus de la propriété et surtout sa passion inébranlable, pour tout d’abord faire renaître, puis protéger le domaine. Paul et son fils Jean ont replanté le vignoble sur un territoire de 25 ha. Aujourd’hui, Paul et Denise sont décédés, mais le vignoble constitue un lien puissant entre tous ; Jean et son épouse Marie-José gèrent le domaine, Frédéric le fils aîné occupe les fonction de maître de chai, Vincent, le cadet a en charge le matériel et l’entretien des bâtiments, Jean-Baptiste le petit dernier règne en maître sur les vignes. Vous retrouverez cette osmose familiale dans leurs vins. Le Souley frappe à votre porte. Ouvrez la toute grande et laissez le entrer, il vous perlera de sa vigne et de son vin. Ne niez pas que le vin est le produit d’une plante magique, connue des hommes depuis la plus haute antiquité, renfermant des substances aux vertus inconnues. Nous ne sommes que vignerons, nous ne savons que soigner vigne et vin. Remarquable Haut-Médoc 2010, de robe rubis pourpre, charnu, savoureux, un vin qui allie puissance et souplesse, de bouche fondue où domine le pruneau confit, d'excellente évolution.

Riffaud Père et Fils
32, rue des Martyrs de la Résistance
33180 Vertheuil
Téléphone :05 56 41 98 54
Télécopie :05 56 41 95 36
Email : lesouleystecroix@aliceadsl.fr
Site : lesouleystecroix
Site personnel : www.lesouleystecroix.com


> Nos dégustations de la semaine

Château FILHOT


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. La création du vignoble actuel remonte aux années 1630 à 1650. Le Château, lui-même, fut créé en 1709 par Romain de Filhot, conseiller au parlement de Bordeaux, dont la famille possédait déjà, à Sauternes la maison noble de Verdoulet. Il avait imposé, à l'époque, l?usage de l?appellation Sauternes à la place de l?ancienne appellation ?vin de Langon? pour les Vins liquoreux de cette région. Après la révolution, les Lur-Saluces, héritiers des Filhot par Joséphine de Filhot, gèrent le domaine. En 1840, Romain-Bertrand de Lur-Saluces (1810-1876) réunit les domaines du Château Filhot et de Pineau du Rey. En 1845, il reconstruit le Château dans un style néoclassique suivant les plans de l'architecte Poitevin et l'entoure d'un superbe parc à l'anglaise du renommé jardinier-paysagiste Louis-Ferdinand Fischer. Le Château fut noté deuxième cru dans le classement proposé en 1855 à Napoléon III par les courtiers et la chambre de commerce de Bordeaux.
Classé sous son nom en 1855, le Château est ensuite diffusé mondialement, jusqu?à la fin du XIXe siècle, sous le nom de Château Sauternes. Le domaine reprend le nom de Château Filhot en 1901. En 1935, la Comtesse Durieu de Lacarelle, née Lur-Saluces, rachète à son frère le vignoble. Son fils, Louis Durieu de Lacarelle reconstitua et développa le vignoble jusqu'aux années 1970. L?une des filles de la Comtesse Durieu de Lacarelle née Lur-Saluces épousa le Comte Pierre de Vaucelles, ambassadeur de France. Leur fils aîné, le Comte Henri de Vaucelles, gèra le domaine dès 1974. Son fils Gabriel, qui participe à la gestion depuis 1996, est donc désormais aux commandes. Les 62 ha de vignes sont plantés à 60% en Sémillon, 36% en Sauvignon et 4% en Muscadelle. Les côteaux sont orientés au sud ou au sud-ouest et sont constitués de graves, argile et sable sur plateau calcaire. Bordé par le massif forestier des Landes et traversé par une petite rivière locale, le Ciron, le domaine bénéficie de conditions micro-climatiques idéales au développement du Botrytis Cinerea.
?Pour Gabriel de Vaucelles, en 2017, le gel n'a atteint qu'une partie basse de la colline, ce qui n'a pas vraiment été très important. Les Vins seront plus légers avec beaucoup de fraîcheur, mais la qualité ?Filhot? est bien là. En 2018, sont proposés, le 2015, un millésime ?phare?, le 2014, le 2013, le 2012, le 2011, le 2010, le 2009, et quelques 1997. Des modifications sont prévues dans le parc afin de mieux accueillir les visiteurs, lors des manifestations, notamment le spectacle équestre le samedi 19 Mai 2018 et le concert baroque de l'EMA le 15 juin.?
Vous allez exciter vos papilles avec ce très grand Sauternes 2015, puissant au nez comme en bouche, aux notes discrètes de fruits confits et de fleurs blanches, intense, un vin très raffiné, séducteur par son ampleur d?arômes au palais, de très belle évolution, parfait, par exemple, sur un faisan à la crème ou un Bleu de Bresse. Le 2014 est fidèle à lui-même, tout en délicatesse et distinction, fin et savoureux, dense et velouté, de belle couleur, au nez riche et bien présent dominé par des notes de pêche cuite et de pain grillé, que l?on retrouve au palais. Le 2013, de belle couleur aux reflets or, est très harmonieux, mature mais toujours très fin, aux arômes de fruits blancs, développant des nuances de miel, de pain d?épices, de rose et de citron confit, d?une grande persistance. Le 2012, très bien maîtrisé dans ce millésime délicat (où la réussite n?est pas de mise partout), suave, dense et velouté, de belle couleur, au nez riche et bien présent, est dominé par des notes de pain grillé et de fruits confits. Formidable 2011, qui a reçu une médaille d?or à l?International Wine Challenge, gras, de bouche veloutée, tout en subtilité d'arômes, de teinte dorée, plein de charme, alliant puissance et finesse, au nez intense de rose et de pain d'épices, de garde. Le 2010, avec ces senteurs où s'entremêlent les agrumes confits et la brioche, de bouche ample et savoureuse, est un vin délicat, tout en subtilité, que je vous conseille aussi bien sur des ris de veau aux morilles qu?avec un homard au jus d'orange et safran. Tout en nuances suaves, le 2009, de très belle matière riche et onctueuse, de grande concentration, aux arômes délicats d?agrumes (pêche, pamplemousse), est un vin d?une belle élégance, de garde. Le 2008, puissant aux papilles, d?une très belle persistance aromatique, avec des notes d?agrumes et de tilleul, est très structuré en finale. Splendide 2007, d?une grande finesse, un grand vin gras, de bouche intense, avec ces nuances de rose, de pain brioché et de pêche surmûrie, de grande évolution, l?une des plus belles réussites de l?appellation.
Présenté dans une jolie petite bouteille élancée et moderne, il y a également ce Sauternes Zest 2016, marqué par le Sauvignon, particulièrement séduisant, vivace, fin, une belle idée pour séduire un public jeune.
On peut visiter le parc de cette belle demeure à l?italienne datant de 1845, avec son magnifique pigeonnier de Pineau du XVIIe. Le Château organise de nombreuses manifestations durant l?année qui méritent une visite. Des rassemblements sportifs profitent aussi du cadre exceptionnel du vaste parc du Château Filhot : la Raisin d'or le week-end du 11 novembre.

Comte Gabriel de Vaucelles

33210 Sauternes
Tél. : 05 56 76 61 09
Email : filhot@filhot.com
www.filhot.com


Vignobles Jean GALAND et ses Enfants


Le vignoble familial Château Galand est une propriété fort ancienne, dont les bâtiments datent pour certains du XVIe siècle. Ses vignes s'étendent du flan méridional du fameux coteau argilo-calcaire en pente douce de Canon jusqu'aux plaines alluviales de la Dordogne dont les méandres serpentent à quelques mètres de là.
La côte de Canon-Fronsac est le prolongement géologique vers le sud-ouest de la grande côte de Saint-Émilion portant les crus les plus prestigieux de l'appelation. Elle en est séparée sur une distance de 5 à 6 km par la plaine de Pomerol à l'est. Au nord, s'étendent les vignobles de Fronsac. On y retrouve les calcaires à astéries et la molasse du Fronsadais donnant le vin dont le caractère suffit à le distinguer. Le relief accidenté de la région empêche la stagnation des eaux et la proximité des rivières protège les vignes des gelées.



Vous ne pourrez qu?apprécier ce grand Canon-Fronsac 2015, très typé, dense, de belle couleur pourpre, au nez de fruits macérés et d?épices, de bouche riche et fondue à la fois, avec des notes de prune, de cuir et musc, d?une belle finale, de garde, bien sûr. Le 2014, charnu et gras, au nez subtil, dominé par la griotte et l?humus, avec ces notes persistantes de fumé, de cerise mûre et d'épices au palais, a des tanins amples mais très fins, un vin complet, tout en charme, parfait avec, par exemple, une selle d'agneau en persillé de truffe ou des cotelettes d'agneau aux aubergines frites. Beau 2012, aux arômes de myrtille et de cerise noire, riche, de couleur grenat intense, aux tanins souples, un vin classique, avec des notes de violette et de réglisse au palais, parfait sur des cailles farcies aux raisins et foie gras ou un jarret de veau aux oignons.
Goûtez leur Bordeaux Supérieur Château Galand 2016, également au sommet de son appellation, de couleur grenat, au nez dominé par les fruits cuits, charpenté, de bouche ample où se retrouvent la griotte et la prune.

La Malatie
33126 Fronsac
Tél. : 05 57 25 20 72 et 06 27 05 05 38
Email : pharmaciejeangaland@orange.fr
www.chateaufronsac.com


Château DOISY-VÉDRINES


Un vignoble de 27 ha d'un seul tenant, situé dans le Haut-Barsac appartenant à la même famille depuis 1842.
Beau coup de cœur pour ce grand Sauternes 2009, marqué par des senteurs de fruits mûrs, puis des notes florales, avec cette finale en bouche dominée par les agrumes confits et le grillé, un vin ample et velouté, de belle couleur, vraiment remarquable, très typé.

Olivier Castéja

33720 Barsac
Tél. : 05 56 27 15 13
Email : doisy-vedrines@orange.fr



> Les précédentes éditions

Edition du 21/05/2019
Edition du 14/05/2019
Edition du 07/05/2019
Edition du 30/04/2019
Edition du 23/04/2019
Edition du 16/04/2019
Edition du 09/04/2019
Edition du 02/04/2019
Edition du 26/03/2019
Edition du 19/03/2019
Edition du 12/03/2019
Edition du 05/03/2019
Edition du 26/02/2019
Edition du 19/02/2019
Edition du 12/02/2019
Edition du 05/02/2019
Edition du 29/01/2019
Edition du 22/01/2019
Edition du 15/01/2019
Edition du 08/01/2019
Edition du 01/01/2019
Edition du 25/12/2018
Edition du 25/12/2018
Edition du 18/12/2018
Edition du 11/12/2018
Edition du 04/12/2018
Edition du 27/11/2018
Edition du 20/11/2018
Edition du 13/11/2018
Edition du 06/11/2018
Edition du 30/10/2018
Edition du 23/10/2018
Edition du 16/10/2018
Edition du 09/10/2018
Edition du 02/10/2018
Edition du 25/09/2018
Edition du 18/09/2018
Edition du 11/09/2018
Edition du 04/09/2018
Edition du 28/08/2018
Edition du 21/08/2018
Edition du 14/08/2018
Edition du 07/08/2018
Edition du 31/07/2018
Edition du 24/07/2018
Edition du 17/07/2018
Edition du 10/07/2018
Edition du 03/07/2018
Edition du 26/06/2018
Edition du 19/06/2018
Edition du 12/06/2018
Edition du 05/06/2018
Edition du 29/05/2018
Edition du 22/05/2018
Edition du 15/05/2018
Edition du 08/05/2018
Edition du 01/05/2018
Edition du 24/04/2018
Edition du 17/04/2018
Edition du 10/04/2018
Edition du 03/04/2018
Edition du 27/03/2018
Edition du 20/03/2018
Edition du 13/03/2018
Edition du 06/03/2018
Edition du 27/02/2018
Edition du 20/02/2018
Edition du 13/02/2018
Edition du 06/02/2018
Edition du 30/01/2018
Edition du 23/01/2018
Edition du 16/01/2018
Edition du 09/01/2018
Edition du 02/01/2018
Edition du 26/12/2017
Edition du 19/12/2017
Edition du 12/12/2017
Edition du 05/12/2017
Edition du 28/11/2017
Edition du 21/11/2017

 



Château DAVID


Clos du PÈLERIN


Château La ROSE SARRON


Château du MOULIN VIEUX


Château de VIMONT


Château DEVISE d'ARDILLEY


Château CLOS des PRINCE


Château La MOULINE


Château SAINTE-BARBE


Vignobles Jean GALAND et ses Enfants


Château Le MEYNIEU


Domaine de CARTUJAC


Château de ROQUEBRUNE


Château GRAND-PUY-LACOSTE


Château BOSSUET


Domaine L'ENTRE DEUX MONDES


Château MONTROSE


Château TRONQUOY-LALANDE


Clos TRIMOULET


Château FILHOT


Vignobles et Domaines JANOUEIX Jean-François


Château LUCHEY-HALDE


Château BELLES-GRAVES


Château VOSELLE


Château BEYNAT


Château HENNEBELLE


BORIE MANOUX


Château Le BOURDIEU


Château HAUT FERRAND


Château D'ARRICAUD


Domaine de GRANDMAISON


Château MELIN


Château de PANIGON


Château MAYNE LALANDE



SCEA CHATEAU DAVID


DOMAINE FRANCOIS BERTHEAU


DOMAINE ALARY


DOMAINE DU CHALET POUILLY


DOMAINE MOULIN DU POURPRÉ


CHATEAU DU MASSON


DOMAINE DE MONTS LUISANTS


CHATEAU REDORTIER


DOMAINE DU CLOS DE L'EPINAY


CHATEAU DE BEAUREGARD


SCE DU CLOS BELLEFOND


DOMAINE CRET DES GARANCHES



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales