Guide Des Vins De Bordeaux

Edition du 24/05/2022
 

Château HAUT-MARBUZET

Sommet

Château HAUT-MARBUZET

Qualité est ma vérité


“Un vin n’a de génie que le génie de son terroir”, aime préciser Henry Duboscq. On pourrait donc penser que les hommes ne servent à rien, poursuit-il. À Haut-Marbuzet ce n’est pas tout à fait le cas. Le terroir de Saint-Estèphe donne des vins austères, virils et agressifs alors, que, par tempérament, je suis un homme volubile, extravagant et caressant. Ainsi, pour produire un vin que j’aime et qui me ressemble, je me suis battu “bec et ongle” contre ce terroir pour produire le plus marginal des Saint-Estèphe, c’est-à-dire, et cela m’a souvent été reproché, un vin séducteur dès sa mise en bouteilles, alors que ce n’est pas le style d’un Saint-Estèphe classique. J’ai dompté mon terroir par des méthodes de vinification qui me sont propres, et dont j’ai été un peu le pionnier. Le logement intégral du vin en barriques de chêne renouvelées tous les ans. J’avais découvert qu’un vin en barrique neuve puisait dans son contenant une onctuosité parfumée qui masquait l’agressivité traditionnelle venue du terroir. J’ai donc fait des recherches d’associations de différents chênes, sachant que, pour le bois aussi, l’influence du terroir apporte des saveurs différentes, selon les origines des chênes. C’est ainsi, que j’ai découvert que les chênes de l’Allier à forte chauffe, donnaient à mon vin ces notes empyreumatiques très caractéristiques. Je me suis rendu compte que les chênes de la forêt de la Nièvre apportaient ces légères notes toastées et un rien mentholé. Les chênes de la forêt de Tronçais à forte chauffe apportaient, eux, des notes de violette, de cassis et de framboise. Ainsi, l’association de ces différents chênes, et en fonction des millésimes, par leur vigueur tannique, donnaient au vin, une complexité très intéressante et gommaient, dans leur jeunesse, l’austérité et la rigueur des vins de Saint-Estèphe. On aurait pu penser, que le terroir était brimé, faussé par ces ajouts de chêne, c’était une erreur, car, après vieillissement, on se rend compte que l’influence des hommes et les techniques disparaissent, le terroir reprenant le dessus. Au bout de 4-5 ans, les tanins un peu virils de Saint-Estèphe dans leur jeunesse sont atténués, sont féminisés, comme quoi, le temps finit toujours par amenuiser les virilités les plus excessives. Château Haut-Marbuzet 2018 : pour le 2018, les Merlots ont été ramassés juste à maturité sans atteindre la surmaturité. Le vin a une fraîcheur assez exceptionnelle. Les vendanges ont été arrêtées pendant 5 jours pour permettre d’attendre la magnifique maturité technique et phénolique des Cabernets sauvignons. D’une très belle structure avec des tannins très fermes mais très mûrs, la couleur est rouge prononcé, le nez enthousiasmant, exhalations de fruits rouges affriolantes. Les saveurs gourmandes confirment le nez et le prolonge par une texture ferme, structurée et onctueuse. La finale laisse une impression soutenue, un rien rigoureuse mais l’influence du chêne pédonculé de chauffe moyenne, arrondit remarquablement cette finale. Après 2016, la nature nous permet de croire avec ce millésime à la répétition de l’exceptionnel. Château Haut-Marbuzet 2017 : sans avoir les degrés de perfections de 2015 et 2016, il nous fait retrouver les jolies notes du 2012 avec un nez éloquent, des fruits charnus finement compotés, des senteurs chaudes sans lourdeur ni mollesse. Château Haut-Marbuzet 2016 : comme toujours, l’extraction modérée privilégie l’élégance contre la puissance. Néanmoins, l’ensemble rappelle la perfection des 2010. Derrière un nez dominé par la violette et le moka, le vin est plein et velouté, sa présentation révèle une belle matière profonde dominée par une juste maturité de raisins. Le tout, confère une élégance rare, corolaire d’une noblesse évidente qui se manifeste par un prolongement d’éternité. Je n’hésite pas à appeler ce 55e millésime de ma production, “la beauté du monde” ! Château Haut-Marbuzet 2015 : il fait partie des très beaux millésimes à Haut-Marbuzet. Une maturité phénolique remarquable associée à une maturité technologique maîtrisée, (degré moyen de 13,5°). C’est un grand vin de couleur grenat intense, bien charnu comme nous les aimons, aux notes de pruneau, un vin marqué par son équilibre et son harmonie, qui associe puissance et distinction, de grande garde.”

   

Château HAUT-MARBUZET

Henri, Hugues et Bruno Duboscq
1, rue Saint-Vincent
33180 Saint-Estèphe
Téléphone : 05 56 59 30 54

Email : infos@haut-marbuzet.net




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Château CLOS des PRINCE


Un vignoble de 4 ha, sur sables siliceux et profonds et de crasses de fer en sous-sol, avec une moyenne d’âge des vignes de 48 ans (80% Merlot et 20% Cabernet franc). Le suivi du vignoble est permanent afin de préserver au maximum les sols et de respecter les vignes. La taille, élément fondamental de la qualité, est précise et limite ainsi les rendements, gage d'excellence. Au chai, on applique le même souci de perfection et de modernité maîtrisée. Vendanges manuelles en cagettes, tris sévères, tapis roulants et tables vibrantes pour une vinification parcellaire, dont une partie est réalisée en "vinification intégrale", une pratique qui confère au vin un soyeux et une élégance délicats. “Le millésime 2020 développe des arômes de fruits noirs (cassis), c’est un vin d'une généreuse puissance, saturé de soleil, “un vin de méditation et de sensualité”, seul hic, une quantité moindre. Notre 2020 sera en conversion Bio dès Juin 2021. Notre fils Nicolas est le responsable technique, il a, en effet, une maitrise totale de la vigne et grâce à ses capacités, il vient ajouter le “plus” qui situe nos vins parmi les plus grands. Sont commercialisés cette année : Bordeaux du Clos des Prince 2019, un vin sans soufre, notre Saint-Émilion Grand Cru 2015, 2016, 2017, 2018, et la Cuvée Offrande du Château Clos des Prince 2015.” Vous allez apprécier ce beau Saint-Émilion GC 2018, il a un nez de violette et de fruits rouges surmûris, c’est un vin ferme et dense, de robe pourpre soutenu, aux tanins structurés mais souples, il accompagnera une côte de boeuf de race bazadaise, ou un beau morceau de porc noir de Bigorre. Le 2016, a des notes d’épices, de cerise confite, de mûre et de violette, bien structuré et gras en bouche, il est ample, de très bonne évolution.  Dans la lignée, le 2015, de robe rubis profond, ample et franc en bouche, aux tanins soyeux, un vin qui délivre des arômes puissants de fruits rouges mûrs, charnu, avec des nuances épicées au palais. Excellente cuvée Offrande du Château Clos des Prince 2012, mêlant structure et charnu, avec des arômes de fruits rouges mûrs, d’une belle longueur, idéale avec un filet de veau en croûte ou un bœuf à l'aigre-doux.

Marie-Christine et Gilles Prince
68, rue Emmanuel Roy (Lieu-dit Ferrandat Sud 33330 St-Laurent-des-Combes)
33420 Branne
Téléphone :05 57 84 64 14 et 06 76 81 04 11
Email : chateau-closdesprince@orange.fr
Site personnel : www.chateau-closdesprince.fr

Château La CROIX MEUNIER


Cette propriété familiale, exploitée par la Scea Meunier et Fils depuis 1988, appartient aujourd’hui au Gfa Meunier. C’est la 5e génération qui dirige le domaine. Les premières parcelles de ce petit vignoble ont été acquises vers 1840, et sont situées sur des sables anciens à l’ouest du village de Saint-Émilion, à proximité du Château Figeac et du Château Cheval Blanc. Les vendanges se font manuellement, les raisins sont transportés au cuvier dans des bastes, puis égrappés, triés et foulés pour être ensuite acheminés dans des petites cuves pour la fermentation. “Nous avons eu la chance d'être épargnés par le gel et le mildiou, nous dit Sandrine Meunier, et, de ce fait, qualité et quantité sont bien présentes et nous réjouissent. Nous vendons actuellement Château la Croix Meunier 2020, R de Famille 2018 et 2020, ensuite suivront les Saint-Emilion Grand Cru 2019.” Voilà un excellent Château La Croix Meunier Saint-Émilion GC 2019, il a une belle robe brillante, avec ces notes de framboise et de violette au palais, c’est un vin vraiment savoureux, très classique, un vin gras et dense, au nez épicé, aux tanins présents qui commencent à se fondre. Le Saint-Émilion GC cuvée R de Famille 2018, charpenté, corsé, de belle robe soutenue, est un vin ample et distingué en bouche, au nez puissant de groseille mûre, aux tanins veloutés, de très bonne évolution.

Sandrine et Camille Meunier
N° 7 Montlabert
33330 Saint-Émilion
Téléphone :06 88 15 26 19
Email : sand.pierre.meunier@orange.fr

Château BRONDELLE


Au XVe siècle, selon les terriers (cadastre actuel), la propriété dépendante de la seigneurie du château de Roquetaillade - on retrouve des traces dans les documents historiques, où le lieu-dit Pasquire est dit. A cette époque, la maison actuelle n'existait pas encore. Notamment, la propriété actuelle apparaît. A la fin du XVIIIe, la famille Lansac devient propriétaire. La famille Dupuy s’en porte acquéreur en 1846, époque à laquelle ils sont construits dans un bâtiment pour l'élevage du vin. Dans le Féret de 1893, le Domaine de Brondelle est la cité, la production est alors de 4 tonneaux de vin rouge et 2 tonneaux de vin blanc (moelleux). Louis Turtaut, grand-père de l'acteur vigneron, achète la propriété en 1927. En 1968, D. et R. Belloc ont donné l'orientation de leur propriété définitive, soit 8 ha, afin de profiter au maximum du terroir exceptionnel de Brondelle, c'est-à-dire des graves pauvres permettant l'obtention de grands vins. “La gelée a perturbé les vendanges, nous signale Jean-Noël Belloc, provoquant une perte de récolte de 35% pour les Graves blancs et de 50% pour les Graves rouges, quant au Sauternes, la récolte sera nulle. Ces petites quantités de vin donneront un millésime à boire rapidement. Nos ventes cette année : Brondelle rouge 2019, Brondelle blanc 2020 et notre Sauternes 2019. Notre seul but : l'amélioration de la vigne.” Beau Graves Château Brondelle Classic rouge 2019, Merlot et Cabernet-Sauvignon, très charmeur comme il se doit dans ce grand millésime, aux tanins fins, de bouche fruitée et charnue, un vin charpenté, aux nuances de mûre et d’humus. Excellent 2018, il est corsé, au nez de petits fruits rouges à noyau et de fumé, charmeur, c’est un vin aux notes d’épices en bouche. Joli Graves Classic blanc 2020, bien structuré en bouche, avec des arômes très fins et rafraîchissants d’agrumes, rond et floral en finale. Le Grand Vin Rouge 2018, est vaiment remarquable, de robe grenat intense, équilibré, aux notes de cassis bien mûr, avec des nuances fumées, puissant, corsé, un vin qui commence à se fondre. Bien réalisé, ce Grand Vin Blanc 2020, au nez subtil, de bouche ample, suave et harmonieuse, avec ces arômes de fruits de la passion et de fougère, très séduisant en finale. Et toujours le séduisant Sauternes Château Fontaine 2019, aux connotations florales délicates, de bouche onctueuse, élégant et complexe, intense, alliant puissance et distinction, d’une belle ampleur en finale avec des connotations de pain brioché.

Jean-Noël Belloc

33210 Langon
Téléphone :05 56 62 38 14
Email : chateau.brondelle@wanadoo.fr
Site personnel : www.chateaubrondelle.com

CHATEAU MAYNE LALANDE


Accède à la hiérarchie des Premiers Grands Vins, ce qui vient récompenser la maîtrise de l’élevage de la famille Lartigue, sa passion et une régularité exceptionnelle depuis une trentaine de millésimes, à des prix qui devraient faire rougir des “crus classés” plus connus ! Splendide Listrac Médoc 2018, au nez de cannelle, de cuir et de petits fruits rouges macérés, riche, d'une longue finale, qui commence à très bien s'apprécier sur une cuisine délicate, comme des noisettes d'agneau aux flans de légumes ou un filet de bœuf duchesse. Le 2017, de couleur carmin, charnu comme il se doit, au nez où dominent la cerise confite et les épices, aux tanins concentrés et fondus à la fois, bien charpenté, tout en distinction. Fidèle à lui-même, mêlant charme et ampleur, le 2016, a une belle robe brillante, avec ces notes de framboise et de violette au palais, est un vin vraiment savoureux, très classique, un vin gras et dense, au nez épicé, aux tanins présents qui commencent à se fondre, bien typé comme on les aime, d’excellente garde, comme le 2015, qui est d’une belle couleur profonde avec des arômes de fruits frais et de poivre, souple et ample en bouche, d’un bel équilibre, au nez complexe à dominante de prune et d’humus, aux tanins bien présents, d’une finale dense avec cette saveur d’épices. Le 2014, 60% Cabernet-Sauvignon, 30% Merlot, 5% Cabernet franc, 5% Petit Verdot, fort bien élevé en barriques (30% de barriques neuves) est riche en bouquet comme en matière, complet, élégant, tout en bouche, aux nuances de cassis, de truffe et d’humus. Le 2013 est très réussi, élégant, aux tanins riches et veloutés à la fois, tout en finesse aromatique (cuir, groseille...), un vin de robe grenat soutenu, corsé, idéal, par exemple, sur un filet d'agneau aux échalotes confites ou un sauté de chevreau à la moutarde. Découvrez également de belles chambres d’hôtes sur place.

Alice-Jeanne Lartigue
7, route du Mayne
33480 Listrac Médoc
Téléphone :05 56 58 27 63
Email : contact@chateaumaynelalande
Site : chateaumaynelalande
Site personnel : www.chateau-mayne-lalande.com


> Nos dégustations de la semaine

Château La DAUPHINE


En 2015, la famille Labrune, propriétaire fondateur de la société Cegedim, entreprise de technologie et de services spécialisée dans la santé, rachète le domaine, et entend poursuivre la même stratégie : produire des grands vins en biodynamie exprimant la finesse de leur terroir.
Au cours de ces 350 ans d?histoire, le domaine est agrandi pour aujourd?hui atteindre la surface de 53 ha de vignes, 90% de Merlot et 10% de Cabernet franc, vignes de 26 ans en moyenne.
Très apprécié ce Fronsac 2017, certifié AB, élevage en lots séparés pendant 12 mois avec 30% de bois neuf, d?une grande harmonie, de belle robe pourpre soutenu, aux notes de fleurs et de cuir, est d?une grande distinction en bouche, très parfumé, ample, séveux (20 €). Le 2016, de couleur intense aux reflets noirs, un vin généreux, avec des arômes de fruits noirs et d?épices, et des tanins bien enrobés, typé (25 €).

Famille Labrune, Directeur Générale : Stéphanie Barousse
Rue Poitevine
33126 Fronsac
Tél. : 05 57 74 06 61
Email : contact@chateau-dauphine.com
www.chateau-dauphine.com
   


Château LAJARRE


Toujours à la tête de son appellation. Dirigée par Grégory Lovato depuis 2005, médecin et viticulteur, cette propriété de 33 ha de vignes d?un seul tenant, sur sol graveleux-siliceux, et argilo-calcaire, appartient à la famille Lovato depuis 1973, et a fait l?objet d?investissements importants, plantations ou replantations raisonnées et réfléchies afin d?obtenir un encépagement plus équilibré, 80% de Merlot, 20% de Cabernet franc, rendements privilégiant la qualité, vinification traditionnelle avec macérations longues, élevage en fonction des millésimes.
Grégory Lovato nous raconte : ?vendanges 2020 sous un grand soleil fin Septembre, elles se sont étalées durant une quinzaine de jours. L?état sanitaire des raisins était parfait que ce soit les Merlots ou les Cabernets francs, ce qui nous a permis de faire les vinifications sans soufre sur l?ensemble du volume produit.
En bref, qualité et quantité sont très satisfaisantes. Un très joli millésime avec beaucoup de couleur, une superbe concentration, un très joli fruit.
A la vente nous proposons les 2017, 2018, et 2019. Bordeaux Supérieur Cuvée Eléonore 2018, Bordeaux Supérieur Château Lajarre 2019 élevé en cuves. Un très joli vin sur le fruit assez comparable au 2020 d?ailleurs, d?une belle concentration, c?est ce qui caractérise ces deux millésimes vraiment superbes.
Vinification en intégralité sans soufre. Depuis 2019, une partie de l?élevage se fait dans cinq amphores de 9 hl pour une nouvelle Cuvée. Le nom n?est pas encore définitif, mais je pense à l?Amphore du Château Lajarre? ou quelque chose d?approchant !?
Savouré cette année, ce très charmeur Bordeaux Supérieur Cuvée Eléonore 2019, fort bien élevé (macération de 30 jours, 30% barriques, 70% cuves), il a une belle robe soutenue, aux tanins riches, aux connotations caractéristiques de fruits frais et de sous-bois, alliant une charpente réelle à une jolie rondeur en bouche. Toujours une réussite ce 2018, qui dévoile des arômes de fruits bien mûrs, franc, ample, généreux, riche, d?une fort belle structure (7,50 €).
Goûtez aussi le Bordeaux Supérieur 2018, bien corsé, aux senteurs persistantes de petits fruits rouges mûrs avec des notes de musc, typé, aux tanins souples et très équilibrés, un vin qui allie structure et charme, très réussi médaille d?Or Concours Général Agricole Paris. 

Grégory Lovato
24, avenue des Châteaux
33350 Mouliets-et-Villemartin
Tél. : 05 57 41 08 69
Email : chateaulajarre@hotmail.fr
www.chateau-lajarre.com
 


Château MAZEYRES


Au sommet. Un vignoble de 25,5 ha de vignes sur des parcelles morcelées qui apportent leur complexité et leur complémentarité. Sols de graves et de sables de la terrasse de Pomerol et sous-Sols de graves ou de molasse riche en crasse de fer. L?encépagement a été repensé lors de l?achat récent d?une parcelle de 4 ha : 73% Merlot, 24,4% Cabernet franc et 2,6% Petit Verdot pour sa fraîcheur. Mazeyres est un magnifique manoir du XVIIIe siècle, entièrement restauré et parfaitement mis en valeur dans un bel écrin constitué d?arbres et de magnolias centenaires. Des fouilles ont permis d'exhumer de très belles poteries datant du IIIe siècle, vestiges de l?époque gallo-romaine et précieusement conservés au château.
Quatrième génération de viticulteurs et négociants libournais, Alain Moueix dirige la propriété et apporte son expertise et son savoir-faire issus du terroir. Conscient de ce potentiel unique, dès 1992, il décide de mettre en valeur ce vignoble afin que celui-ci puisse révéler son authentique expression. Il opte, dans un premier temps, pour une viticulture raisonnée et met en place une gestion parcellaire pointilleuse afin de révéler la diversité et la complémentarité de ces différents terroirs.
Enrichi de son expérience au sein du château Fonroque (100% en biodynamie depuis 7 ans), Alain Moueix a pu constater des changements notables en matière d?interaction entre la plante, le sol, le sous-sol et l'environnement produisant ainsi un effet d'authenticité et de finesse dans l'expression du terroir au sein des vins produits. Alain Moueix a apporté à Mazeyres son expertise et surtout une ouverture d?esprit certaine. La conversion à la Biodynamie a débuté par quelques parcelles en 2011. En 2012, la totalité de la propriété a été convertie.
Grâce à la Biodynamie, les vins ont, en plus de cette fraîcheur assez caractéristique, un côté aérien et une belle verticalité. La propriété est certifiée Bio depuis 2015.
Pour Alain Moueix, ?le 2020 est fabuleux! Beaucoup de couleur, beaucoup de fruit. Grande homogénéité des cuves, belle fraîcheur du vin. Nous avons vendangé assez rapidement, la qualité étant là.
Le 2018 est un millésime formidable. Il a bénéficié d?un élevage en barriques de chêne pour 60% et 40% d?un élevage dans des œufs de terre cuite. Nous en avons maintenant 14 de 17 hl.
Nous avons testé ce type d?élevage en 2015 avec un œuf, puis progressivement deux en 2016? Nous voilà maintenant avec 14 œufs pour élever une bonne partie de nos vins. Je trouve que cela les ?verticalise?, on a une finale fraîche, bien tranchée, plus de fruit, moins de sucrosité souvent apportée par le bois, des vins d?une bonne tension. Cette complémentarité avec l?élevage en barriques est très réussie.
Ce 2018 a une belle texture, un vin très suave, très abouti, plus en ?dentelle ?, d?une belle brillance avec beaucoup de pureté.
La culture en Biodynamie associée à notre type d?élevage donne un résultat très satisfaisant. Pour le 2020, on s?en est très bien sorti, nous avons enrichi nos Sols avec des engrais naturels, bouse de corne, des décoctions de prêle? Notre vigne a développé une résistance naturelle, et cela donne des vins d?une grande pureté aromatique.?
Splendide Pomerol 2018, tout en bouche, fin et gras, bien charnu, un vin très parfumé (violette, cerise noire), riche et subtil, où l?on retrouve la groseille et les sous-bois en finale, de bouche ample et chaleureuse. Le 2016, où, comme d?habitude, la finesse prédomine, de robe intense, au nez complexe où s?entremêlent les fruits cuits, alliant structure et élégance en bouche, un vin chaleureux et bien charnu comme il le faut, de garde, bien entendu, parfait avec un carré d'agneau rôti et tomates farcies ou un mignon de veau orloff. 
Le 2015, de robe grenat intense, au nez de fruits mûrs (griotte) avec quelques arômes de cuir et, en bouche, on retrouve les nuances de fruits rouges avec un côté soyeux et une belle longueur, c?est un grand vin alliant structure et velouté. ?L?augmentation de la part de Cabernet franc (21%, colonne vertébrale) et l?arrivée du Petit Verdot (4%, acidité naturelle) dans l?assemblage, associées à la biodynamie (pécision, éĺégance et fraîcheur) marquent une étape importante dans la définition tannique et aromatique de ce cru.?
Le 2014 est très fin mais volumineux, coloré, au nez, se mêlent la griotte et l?humus, a une bouche séduisante dominée par les fruits à noyau et la réglisse.
Le 2013 (12 hl/ha seulement), pour lequel la sélection a été sévère, se goûte très bien, associant ampleur aromatique et finesse des tanins, avec des senteurs de fruits mûrs, de bouche harmonieuse. Le 2012, vraiment remarquable, est très typé Pomerol, au nez où s?entremêlent des notes d?épices et de fruits rouges mûrs, c?est un vin structuré, d?une bonne longueur en bouche, riche, très complexe. Le 2011, d?une grande fraîcheur, d'une grande netteté, de robe pourpre, est élégant aux tanins savoureux, très équilibré, et on vous le conseille sur un jarret de veau aux petits oignons ou un hachis d'agneau, purée de pommes de terre, notamment. Voir le château Fonroque à Saint-Émilion.

Direction : Alain Moueix
56, avenue Georges-Pompidou
33500 Libourne
Tél. : 05 57 51 00 48
Email : mazeyres@wanadoo.fr
www.mazeyres.com
 



> Les précédentes éditions

Edition du 17/05/2022
Edition du 10/05/2022
Edition du 03/05/2022
Edition du 26/04/2022
Edition du 19/04/2022
Edition du 12/04/2022
Edition du 05/04/2022
Edition du 29/03/2022
Edition du 22/03/2022
Edition du 15/03/2022
Edition du 08/03/2022
Edition du 01/03/2022
Edition du 22/02/2022
Edition du 15/02/2022
Edition du 08/02/2022
Edition du 01/02/2022
Edition du 25/01/2022
Edition du 18/01/2022
Edition du 11/01/2022
Edition du 04/01/2022
Edition du 28/12/2021
Edition du 21/12/2021
Edition du 14/12/2021
Edition du 07/12/2021
Edition du 30/11/2021
Edition du 23/11/2021
Edition du 16/11/2021
Edition du 09/11/2021
Edition du 02/11/2021
Edition du 26/10/2021
Edition du 19/10/2021
Edition du 12/10/2021
Edition du 05/10/2021
Edition du 28/09/2021
Edition du 21/09/2021
Edition du 14/09/2021
Edition du 07/09/2021
Edition du 31/08/2021
Edition du 24/08/2021
Edition du 17/08/2021
Edition du 10/08/2021
Edition du 03/08/2021
Edition du 27/07/2021
Edition du 20/07/2021
Edition du 13/07/2021
Edition du 06/07/2021
Edition du 29/06/2021
Edition du 22/06/2021
Edition du 15/06/2021
Edition du 08/06/2021
Edition du 01/06/2021
Edition du 25/05/2021
Edition du 18/05/2021
Edition du 11/05/2021
Edition du 04/05/2021
Edition du 27/04/2021
Edition du 20/04/2021
Edition du 13/04/2021
Edition du 06/04/2021
Edition du 30/03/2021
Edition du 23/03/2021
Edition du 16/03/2021
Edition du 09/03/2021
Edition du 02/03/2021
Edition du 23/02/2021
Edition du 16/02/2021
Edition du 09/02/2021
Edition du 02/02/2021
Edition du 26/01/2021
Edition du 19/01/2021
Edition du 12/01/2021
Edition du 05/01/2021
Edition du 29/12/2020
Edition du 22/12/2020
Edition du 15/12/2020
Edition du 08/12/2020
Edition du 01/12/2020
Edition du 24/11/2020
Edition du 17/11/2020
Edition du 10/11/2020

 



Château DARIUS


Château LASCOMBES


Clos TRIMOULET


Château du GRAND BOS


Domaine de VIAUD


Château Le CAILLOU


Vignobles Jean GALAND et ses Enfants


Château BEAUREGARD


Château LA TOUR DU PIN FIGEAC


Château BALESTARD La TONNELLE


Château HAUT-MACÔ


Château BRAN de COMPOSTELLE


Domaine de CHEVALIER


Château BELLEGRAVE


Château CLOS des PRINCE


Château de La GRENIERE


Château VALENTIN


Château de PASQUETTE


Château de MAUVES


Château HENNEBELLE


Château BOUSCAUT


Château BELLEVUE-FAVEREAU


Château BOSSUET


Château FONBADET


Château du MOULIN VIEUX


Domaine CHALET de GERMIGNAN


Vignobles et Domaines JANOUEIX Jean-François


Château BERTHENON


Château CROQUE MICHOTTE


Château BELLE GARDE


Château CERTAN de MAY de CERTAN


Château HAUT-MARBUZET


Château LAJARRE



CHAMPAGNE CHARPENTIER


SCEV CHAMPAGNE MICHEL ARNOULD ET FILS


CHATEAU DES PEYREGRANDES


DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES


DOMAINE CRET DES GARANCHES


DOMAINE DE GRANDMAISON EARL


CHAMPAGNE GOSSET


CHAMPAGNE MAURICE VESSELLE


CHATEAU TOULOUZE


CHATEAU DU MASSON


DOMAINE FOUGERAY DE BEAUCLAIR



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales