Guide Des Vins De Bordeaux

Edition du 14/03/2017
 

LE FABULEUX CHATEAU CERTAN DE MAY

Exemplaire

Château CERTAN de MAY de CERTAN

Au cœur du terroir le plus prestigieux de Pomerol, le Château Certan de May de Certan atteint les sommets. C’est l'un des vins les plus recherchés de Bordeaux, de renommée internationale. De l’art d’élever un très grand cru, où la quintessence du terroir s’exprime.


Historiquement, le nom du Château est celui d’une grande famille écossaise, installée en France dès le Moyen-Âge, et à Pomerol à la fin du XVIe siècle. La noblesse de cette famille lui permit d’obtenir le fief de Certan par ordonnance royale. Selon les archives locales, la propriété fut la première à être autorisée par le Roi à pratiquer la culture de la vigne à Pomerol. Le domaine fut ensuite partiellement morcelé sous la Révolution, et repris par la famille Barreau-Badar en 1925. Aujourd’hui, Odette Barreau poursuit l’exploitation du vignoble, secondée par son fils Jean-Luc, qui assume les vinifications, son autre fils, Patrick, et sa fille Isabelle. Le Château Certan de May de Certan se situe au sud-est du (très) fameux plateau de Pomerol, les 5 hectares de vignes très anciennes se trouvant plantées sur ce terroir argilo-silicieux qui produit les meilleurs crus de l’appellation. Le vin (2/3 de Merlot, 1/3 de Cabernet franc) est élevé de la façon la plus traditionnelle : une récolte manuelle à parfaite (et tardive) maturité, des fermentations à l’ancienne, lentes et longues, un vieillissement de 20 mois en fûts de chêne, dont 80% renouvelés chaque année..., pour seulement quelque 24.000 bouteilles, et moins selon les millésimes. On comprend mieux pourquoi la commercialisation est confidentielle et la qualité des vins reconnue mondialement. Certan de May de Certan est un très grand cru extrêmement charmeur, puissant, charnu, corsé et souple à la fois, d’une structure de “cathédrale”, d’une grande élégance, très riche en arômes avec cette note de truffe fraîche caractéristique. Un vin à forte personnalité, que l’on reconnait, de très grande classe dont les Barreau peuvent être fiers. Madame Barreau est également propriétaire du Château Poitou, un excellent Lussac-Saint-Émilion, très typé lui aussi, très exceptionnel.
LA QUALITÉ DES MILLÉSIMES 2012 : Couleur profonde avec des reflets violines, nez grillé avec des notes de fruits rouges. Attaque franche, avec de la densité en bouche, des notes exotiques, du gras. Belle longueur en finale. 2011 : Robe grenat aux reflets brillants, nez très fin, épicé, fruits noirs, torréfiés (chocolat-café), bonne attaque, beau volume, tanins frais et croquants. Finale longue et soyeuse. 2010 : belle complexité aromatique fruité et élégant, bouche croquante, beaucoup de chair. 2009 : belle couleur profonde, nez fruité, très belle attaque, dense, charnu, joli fruité. Bonne concentration beaucoup de fraîcheur en finale. 2008 : d’une opulence et d’une concentration remarquables, des flaveurs exotiques de café, de tabac et de petits fruits juteux et mûrs, c’est un Certan intense et puissant très plaisant et onctueux en bouche. 2007 : Le nez est un cocktail de fruits noirs tels que la mûre ou la cerise. La bouche est dense, charnue et sucrée, la trame tannique donne à ce vin une élégante puissance avec une finale fraîche et longue. 2006 : robe rubis, on retrouve au nez des notes d’épices et de tabac. Un millésime dans la lignée du 2005. Tanins soyeux sans agressivité, la finale est très longue et onctueuse, à boire avant le 2005. 2005 : d’une robe sombre au nez marqué par des notes de cuir et d’épices avec une belle fraîcheur. Un vin charnu, plein, de bonne structure, d’une finale soyeuse et longue avec beaucoup de complexité.

   

LE FABULEUX CHATEAU CERTAN DE MAY

Odette, Jean-Luc, Patrick, et Isabelle Barreau

33500 Pomerol
Téléphone : 05 57 51 41 53
Télécopie : 05 57 51 88 51
Email : chateau.certan-de-may@wanadoo.fr





> Le palmares des vins


SAINT-EMILION SATELLITES
e_saint-emilion-sat.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence en fonction des dernières dégustations, découvertes, coups de cœur, déceptions...


IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

MONTAGNE
SAINT-EMILION
JURA PLAISANCE
MAISON BLANCHE
BÉCHEREAU
CHEVALIER-SAINT-GEORGES
ROUDIER
GRAND-CORMIER
VIEUX CHÂTEAU SAINT-ANDRÉ
LA FLEUR GRANDS-LANDES
VIEUX CHÂTEAU DES ROCHERS
CORBIN
FRANC-BAUDRON
MOULIN DU JURA
PIRON
PUISSEGUIN
SAINT-EMILION

HAUT-SAINT-CLAIR
GUIBOT
CHÊNE-VIEUX
VAISINERIE
BRANDA
LA GRAVE LES ROCHERS

LUSSAC
SAINT-GEORGES
SAINT-EMILION

GRENIÈRE
MACQUIN
MOULIN DE GRENET
POITOU
TOUR DE GRENET
La CLAYMORE
LA PERRIÈRE
MUNCH
HAUT-PIQUAT
LA JORINE
TOUR DU PAS SAINT-GEORGES



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

MONTAGNE
SAINT-EMILION
VIEILLE TOUR MONTAGNE
PUYNORMOND
PUISSEGUIN
SAINT-EMILION

(BEL AIR*)
ROC DE BOISSAC
DURAND-LAPLAGNE

LUSSAC
SAINT-GEORGES
SAINT-EMILION

DUMON-BOURSEAU
CROIX DE CHOUTEAU



TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

MONTAGNE
SAINT-EMILION
PUISSEGUIN
SAINT-EMILION

(ERMITAGE GARENNE)
GONTET-ROBIN

LUSSAC
SAINT-GEORGES
SAINT-EMILION

(VIEUX-BUSQUET)

> Nos coups de cœur de la semaine

Château LAGRANGE Les TOURS


Un domaine de 22 ha de vignes plantées d'un seul tenant, dans un ensemble de 38 ha. Le terroir argilo-calcaire bénéficie d'une belle exposition. L'encépagement est constitué de 65% de Merlot, 25% de Cabernet-Sauvignon et 10% de Cabernet franc. Beau Bordeaux Supérieur Château La Croix Saint-Benoît 2011, au nez où dominent le pru- neau et les sous-bois, un vin de bouche flatteuse et riche à la fois, qui développe des arômes séduisants de cassis et de sous-bois, avec des tanins veloutés. Le 2010 est charnu, aux tanins fermes mais soyeux, d’une jolie concentration, aux notes de groseille, d’humus, généreux, de couleur pourpre, de bouche classique comme le 2009, corsé et gras, associant structure et élégance, parfumé (mûre, cannelle), de très jolie charpente, de belle couleur pourpre et de fort bonne évolution. Le Bordeaux Supérieur 2012, de couleur grenat, aux tanins bien présents, intense au nez comme en bouche, est bien charpenté mais tout en souplesse. Excellent Bordeaux Clairet 2014 l’Idée Claire, de couleur profonde, rond, parfumé (fraise, épices...), est à déboucher sur une tartelette aux oeufs pochés et langoustines ou des bricks aux herbes et au œufs.

Michel et Pierre Choquet
30, rue de Bernescut
33240 Cubzac-Les-Ponts
Téléphone :05 57 43 04 96
Télécopie :05 57 43 04 96
Email : vignobles.choquet@wanadoo.fr
Site personnel : www.chateau-lagrange-les-tours.fr

Domaine de GRANDMAISON


Un domaine de 19 ha issu d’un terroir exceptionnel de graves siliceuses et d’argiles graveleuses parsemées de moellons calcaires (65% Sauvignon, 15% Sauvignon gris et 20% Sémillon pour les vins blancs; 60% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon et 10% Cabernet franc pour les vins rouges). Vendanges manuelles, élevage du blanc 30% en barriques neuves pendant 6 mois sur lies fines et 70% en cuves sur lies également; le rouge : vin de goutte 80% de la récolte en barriques pendant 12 mois et vin de presse 20%. Le vin produit sur le domaine se caractérise par une expression minérale autant en rouge qu'en blanc reflétant le type de sol argilo-calcaire. La vigne est présente depuis longtemps au Domaine de Grandmaison : dès le XVIIIe siècle, Monsieur de Belleyme, Ingénieur cartographe du Roi Louis XV, mentionne notre crû alors appelé Barreyre. Au fur et à mesure des époques, la production de vin s’est parfois interrompue, (à cause du gel, du phylloxéra), et a parfois fait place à la polyculture. Grandmaison a aussi fait office de maison de campagne. François Bouquier, qui avait dû quitter son Cantal natal au début du vingtième siècle, y fit quelquefois les vendanges et acquit le domaine en 1939, quand il sut qu’il était à vendre. Puis, à partir de 1970, Jean (son fils) et son épouse Françoise reconstituèrent le vignoble et entreprirent la construction de l’actuel cuvier. Grandmaison entrait alors à nouveau en production. Depuis 1988, c’est François (leur fils) qui vinifie et avec son épouse Mayi, tous deux se consacrent à la propriété familiale depuis 1993. “Le millésime 2015 a été une année un peu compliquée, nous raconte François Bouquier, relativement sèche, qui a donné des raisins de petite taille. La pluie d'Août n'a pas compensé le manque d'eau, d'où de faibles rendements (35 à 40 hl/ha) pour les blanc et les rouges. Les blancs sont équilibrés, volumineux, aromatiques. Les rouges ont une belle homogénéité, de la rondeur, de la richesse, de beaux degrés naturels. En bref, peu de récolte, mais une maturité rapide et optimale. Millésimes à la vente en 2016 : en rouge, 2012, 2013, puis 2014 au Printemps ; en blanc : 2015.” François Bouquier ne participe pas aux concours et reste fidèle à ne produire qu'un seul vin rouge et un seul vin blanc. Il intensifie sa production en blanc en ajoutant 1 hectare afin d'atteindre 3 ha 5 en production. Son Pessac-Léognan rouge 2013, savoureux, aux notes de groseille et d’humus, mêle une finesse tannique à une rondeur en bouche persistante, d’une finale avec ces notes de fumé et de fraise des bois surmûrie. Excellent 2012, de couleur soutenue, bien charnu, tout en nuances aromatiques (fruits macérés, épices), de robe foncée, de bouche complexe où dominent la prune, le cuir et les sous-bois, aux tanins doux, avec une finale très persistante. Le 2011, de couleur intense aux reflets noirs, est un vin généreux, avec des arômes de fruits rouges et d'épices, et des tanins bien enrobés, typé et persistant. Remarquable 2010, riche en couleur, dense, où se mêlent la griotte et l’humus, un vin charnu, charpenté, de garde. Savoureux 2009, aux notes de fruits macérés et d’épices, gras, aux tanins très équilibrés, au charnu caractéristique, bien en bouche, de belle évolution. Le 2008, de couleur profonde, structuré, ample, avec des tanins riches et qui se fondent bien, des arômes de fruits bien mûrs (cassis, griotte...), tout en finale, prometteur également. Le 2007, de couleur grenat aux reflets violine, est tout en bouche, avec beaucoup de structure, au nez de cerise et d’humus, de charpente très élégante. Le 2006, dense, où se mêlent la griotte, la groseille et l’humus, aux tanins soyeux, est bien charnu, ample et structuré, de garde. Le 2005, alliant une finesse tannique à une rondeur persistante, est chaleureux, de très bonne évolution. Remarquable Pessac-Léognan blanc 2014, aux nuances de fleurs, finement poivré, gras mais nerveux, très bien équilibré, de bouche parfumée et ample, à déboucher aussi bien avec des brochettes de fruits de mer qu’avec une aiguillette de boeuf en gelée. Le 2013, un vin sec mais suave, de jolie robe dorée, très rond, très fruité, de bouche puissante et persistante, aux notes d’amande et pêche. Le 2012 est d'une très belle persistance d'arômes, avec des nuances de pêche et de tilleul, est tout en distinction. Le 2011, avec cette ampleur caractéristique, alliant charpente et finesse, d'une belle finale aromatique (poire, bruyère...).

Jean et François Bouquier
182, avenue de la Duragne
33850 Léognan
Téléphone :05 56 64 75 37
Télécopie :05 56 64 55 24
Email : courrier@domaine-de-grandmaison.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/domaine-de-grandmaison
Site personnel : www.domaine-de-grandmaison.fr

Vignobles GASSIES-GAUTEY


Domaine de 40 ha. Les vignobles Gassies-Gautey sont l'œuvre familiale de plusieurs générations de viticulteurs, pionniers parmi tant d'autres de ce terroir de l'Entre-Deux-Mers. L’ensemble du vignoble s’étale sur la rive gauche de la Dordogne, réparti en zone de coteaux argilo-calcaires et de plateaux de même nature, et contiguë au fleuve d’une plaine au sol siliceux avec en fond les filons de grave de la Dordogne se prolongeant dans le sous-sol. Fermentation à l'ancienne à l'air libre, élevage 3 ans en cuves. Leur fils, Olivier, est le gérant depuis le début de l’année, et compte bien développer l’activité commerciale de l’entreprise, dans le but de perpétuer la tradition familiale, pour la quatrième génération. “Le 2015 a bénéficié d'un bel ensoleillement, nous dit Olivier Gautey, d'où sa couleur très fonçée, tirant sur le noir. Il a de bons degrés, est équilibré et long en bouche, ce sera un millésime de garde. Millésimes à la vente en 2016 : 2011 et 2012. Une médaille d'Or pour le 2010 au Challenge Internationnal des Vins à Bourg-sur-Gironde.” Olivier Gautey a produit un nouveau vin en 2015 : “L' OR”, un rouge vieilli en cuves, provenant d'une vieille parcelle. Voilà un beau Bordeaux rouge cuvée Passion 2011, ferme, riche, coloré et bouqueté, avec ces notes de cerise confite et de sous-bois, de bouche chaleureuse, finement épicée en finale. Beau 2010, 80% Merlot, 10% Cabernet franc, 5% Cabernet-Sauvignon, 5% Malbec, un vin charnu comme il se doit, aux tanins fermes et savoureux à la fois, aux effluves de griotte et d'épices. Le 2009, à dominante de petits fruits noirs et de musc, allie une finesse tannique à une ampleur parfumée au palais, de garde. Excellent Bordeaux rouge Château du Masson 2012, au nez de cerise confite et d’humus, de charpente élégante, de bouche corsée, de belle matière, aux connotations de cerise, de sous-bois et d’épices au papilles, aux tanins étoffés. Le 2011, aux nuances de cerise et de sous-bois, de belle robe intense, mêle structure et rondeur. Le Bordeaux rosé Fleur du Mayne est l’un des meilleurs de l’appellation, d’une belle harmonie, avec des notes de rose et de mûre, légèrement épicé comme il le faut, associant nervosité et suavité.

Michel, Françoise et Olivier Gautey
Le Masson
33420 Moulon
Téléphone :05 57 84 52 44
Télécopie :05 57 74 98 63
Email : vignobles.gassies.gautey1@orange.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/chateaudumasson

SCEA CHATEAU DAVID


Un domaine sur sol de sables graveleux. Le vignoble de 13 ha est composé de 50% Cabernet-Sauvignon, 40% Merlot, 5% Cabernet franc et 5% Petit Verdot. Vinification selon les méthodes traditionnelles médocaines, et vieillissement de 12 à 18 mois en fûts de chêne. Le nouveau propriétaire, Thierry Kerdreux, à une réelle volonté de travailler dans une culture plus raisonnée tout en gardant toute l’équipe du domaine qui a une grande expérience et connaissance de ces vins. Voilà un excellent Médoc 2012, aux arômes de fruits mûrs (cassis, mûre) et de réglisse, un vin étoffé, charnu en bouche, avec des nuances de fruits cuits à noyau et de cannelle, ample et franc, typé et de couleur profonde, parfait avec, par exemple, un navarin de souris d'agneau ou des tendrons de veau aux champignons et à la tomate.  Joli 2011, de robe sombre, c’est un vin aux tanins veloutés, de bouche dense, au bouquet complexe. Beau 2010, de belle teinte pourpre, aux tanins mûrs mais tout aussi riches, dominé par le cassis et la framboise, bien charnu comme il le faut. Le 2009, de couleur pourpre intense, au nez puissant et subtil à la fois, aux notes de fruits mûrs (cassis, griotte) et de truffe, allie concentration aromatique et souplesse, et poursuit son évolution. Excellent 2008, aux tanins très élégants mais fermes également, marqué par son terroir, gras et persistant, intense en arômes comme en structure, avec ces nuances de cassis et de sous-bois et de réglisse, un vin de charpente souple et structurée.

Thierry Kerdreux
40, Grande Rue
33590 Vensac
Téléphone :05 56 09 44 62
Télécopie :05 56 09 59 09
Email : chateaudavid@vinsdusiecle.com
Site : chateaudavid


> Nos dégustations de la semaine

Château HAUT BAILLY


On est au sommet avec ce Pessac-Léognan rouge 2011, remarquable, corsé, alliant souplesse et complexité aromatique, d’une belle couleur aux reflets violets, avec des arômes de groseille, de poivre et de cassis, puissant en bouche, d’excellente garde. Spendide 2009, d’une base tannique imposante, très typé, aux arômes de fruits rouges avec des notes fumées et réglissées, est un vin où élégance, équilibre des tanins et persistance sont en harmonie, de bouche ample et fondue, de garde, naturellement. le 2007 est toujours superbe aujourd’hui, séduisant, puissant, avec ce nez légèrement épicé, avec des tanins bien présents mais soyeux, coloré et parfumé, d’excellente évolution.
Il y a encore La Parde de Haut Bailly (51% Merlot, 41 % Cabernet-Sauvignon et 8% Cabernet franc, 15 % de barriques neuves). Le 2011, de bouche pleine et riche, aux nuances complexes où dominent les fruits rouges et la violette, un très joli vin qui mêle finesse et charpente. Le 2009, parfumé, au nez complexe où dominent les fruits cuits, le poivre et les épices, harmonieux, un vin gras et ferme, classique de ce millésime. Pour mémoire, quand la Parde de Haut Bailly est crée en 1967, Haut Bailly est l’un des premiers domaines à produire un Second Vin, avec un élevage en barriques durant une période de 12 mois. Chaque année les proportions de cépages varient en fonction des choix d’assemblage et des sélections de lots faites pour le grand vin. Le 2007 (50% Cabernet-Sauvignon, 42% Merlot et 8 % Cabernet franc), de couleur rubis, est très équilibré, aux tanins bien fermes, au nez où dominent le cassis bien mûr et les sous-bois.

Robert G. Wilmers - Direction : Véronique Sanders

Château VIEUX-POURRET


Vignoble de 6 ha, en conversion biodynamique (agriculture exempte de produits chimiques), dont l’étiquette porte le label. En quête d'une harmonie avec la nature, les travaux du sol et de la plante sont liés à un calendrier lunaire. Cette culture n’emploie pas de produits “cides” (herbicide, pesticide, fongicide).
“Pour produire des grappes de raisins vivantes, explique-t-on ici, notre chef de culture Jean-Philippe Turtaut, avec ses préparations naturelles, se place en compagnon de la plante, pour renforcer son autonomie et l'aider à puiser et à extraire le meilleur de ce terroir de Saint-Émilion.”
Très beau Saint-Émilion GC 2011, au nez subtil et intense à la fois, séveux et persistant, avec ces notes de mûre et de griotte, riche en couleur, aux tanins soyeux, de bouche savoureuse. Remarquable 2010, riche au nez comme aux papilles, charnu, puissant, aux nuances de fruits macérés et d’épices, d’une belle complexité, avec des tanins denses et veloutés, de garde comme ce 2009, corsé et gras, cette pointe d’épices et cette charpente à la fois puissante et souple, un vin typé, structuré et persistant. Excellent aujourd’hui, le 2007 est d’un beau rouge profond, ample et fruité, avec ce nez où dominent la groseille mûre et la violette.
Belle cuvée Dixit 2011, qui développe un bouquet complexe où s’entremêlent des notes de fruits cuits et de truffe, harmonieux, riche et parfumé, de belle robe, un vin très équilibré. Le 2010, avec des tanins mûrs et fermes à la fois, se révèle complexe au nez comme au palais, dominé par les fruits macérés et l’humus. S’il en reste, le 2008 se goûte très bien aujourd’hui, riche au nez comme en bouche, avec ces notes de prune et d’humus, aux tanins savoureux, dense, mais tout en distinction.

Mme Richert-Boutet

Château TRONQUOY-LALANDE


Le terroir est composé de graves, un peu plus grasses qu’à Montrose. Les vignes entourent le château. Il y a 30 ha de vignes dont 25 ha en production.
Sur place, j’ai évidemment apprécié ce Saint-Estèphe 2013, 52% Merlot, 38% Cabernet Sauvignon, 8% Petit Verdot, 2% Cabernet franc, aux notes de cerise bien mûre et de sous-bois, de belle robe intense, très équilibré au nez comme en bouche, un vin à dominante d’élégance, qui allie charpente et rondeur (27 €). 
Le 2012 est très parfumé (épices, réglisse...), corsé, concentré, aux tanins fermes et ronds à la fois, très persistant en bouche. Le 2011 d’un rouge profond, est un vin volumineux en bouche, élégant et complexe, très charnu, au nez persistant où dominent des notes de myrtille et d’épices, un grand vin très équilibré, de bouche dense où l’on retrouve les fruits cuits (cassis, groseille, mûre) et l’humus, avec cette finale subtilement poivrée qui fait tout son charme. 
Grand 2010, très typé, aux tanins mûrs et fermes à la fois, de bouche parfumée (fraise des bois), riche et fondue à la fois, au nez où se mêlent la truffe et l’humus, charnu comme il se doit, d’une finale persistante aux nuances de fumé, de mûre et d’épices. Le 2009, de très belle matière, aux connotations de cerise, de sous-bois et d’épices, est un vin puissant mais déjà charmeur, qui mêle richesse et souplesse, généreux, de fort belle évolution.

Famille Bouygues - Gérant : Hervé Berland - Directeur Technique : Yves Delsol

> Les précédentes éditions

Edition du 07/03/2017
Edition du 28/02/2017
Edition du 21/02/2017
Edition du 14/02/2017
Edition du 07/02/2017
Edition du 31/01/2017
Edition du 24/01/2017
Edition du 17/01/2017
Edition du 10/01/2017
Edition du 03/01/2017
Edition du 27/12/2016
Edition du 20/12/2016
Edition du 13/12/2016
Edition du 06/12/2016
Edition du 29/11/2016
Edition du 22/11/2016
Edition du 15/11/2016
Edition du 08/11/2016
Edition du 01/11/2016
Edition du 25/10/2016
Edition du 18/10/2016
Edition du 11/10/2016
Edition du 04/10/2016
Edition du 27/09/2016
Edition du 20/09/2016
Edition du 13/09/2016
Edition du 06/09/2016
Edition du 30/08/2016
Edition du 23/08/2016
Edition du 16/08/2016
Edition du 09/08/2016
Edition du 02/08/2016
Edition du 26/07/2016
Edition du 19/07/2016
Edition du 12/07/2016
Edition du 05/07/2016
Edition du 28/06/2016
Edition du 21/06/2016
Edition du 14/06/2016
Edition du 07/06/2016
Edition du 31/05/2016
Edition du 24/05/2016
Edition du 17/05/2016
Edition du 10/05/2016
Edition du 03/05/2016
Edition du 26/04/2016
Edition du 19/04/2016
Edition du 12/04/2016
Edition du 05/04/2016
Edition du 29/03/2016
Edition du 22/03/2016
Edition du 15/03/2016
Edition du 08/03/2016
Edition du 01/03/2016
Edition du 23/02/2016
Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015

 



Château FONROQUE


Château PLINCE


Château VAISINERIE


CHATEAUNET


VIEUX CHATEAU des ROCHERS


Château ROUMAGNAC La MARÉCHALE


Château BELLE GARDE


Château PLANTIER ROSE


Château ROUGEMONT


Château DARIUS


Domaine de VIAUD


Château LAFARGUE


Clos RENÉ


Château CADET-BON


Château PANCHILLE


Château BELLEGRAVE


Château LA TOUR DU PIN FIGEAC


Château LUCHEY-HALDE


Château JURA-PLAISANCE


Château HOURTIN-DUCASSE


Château FONTESTEAU


Clos LABARDE


Château CORNEMPS


Château Le BOURDIEU



DOMAINE DE BELLEVUE


LA BASTIDE BLANCHE


DOMAINE ALAIN VIGNOT


DOMAINE TROTEREAU


CHARLES SCHLERET


DOMAINE DE LAUBERTRIE


CHATEAU MONT REDON


CHATEAU DU MASSON


CHATEAU REDORTIER


CHATEAU BECHEREAU


SCE DU CLOS BELLEFOND


EARL FREY CHARLES ET DOMINIQUE



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales