Guide Des Vins De Bordeaux

Edition du 09/08/2022
 

Château du Grand Bos

Référence

Château du GRAND BOS


Situé au rang de 1er Grand Vin Classé au classement du Guide DUSSERT-GERBER, le Château du Grand Bos fait des vins de Graves depuis le XVIIe siècle. Le lieu, vignoble de clairière entouré de bois de chênes, de pins maritimes, de châtaigniers et d’acacias sur 30 ha d’un seul tenant, est un espace de paix et de sérénité que nulle vision d’habitation étrangère ne vient polluer. La demeure, bordée par un parc où se remarquent des arbres centenaires, est un modèle de sobre harmonie, avec ses ailes de communs entourant une cour carrée fermée par une grille. La première construction du XVIIe siècle a fait l’objet de restaurations à deux reprises, en 1771, et en 1988, et seulement 9 familles ont possédé ce “Bourdieu” (dès le moyen-âge à Bordeaux, le Bourdieu est un domaine à vocation viticole et vinicole fondé par les Bourgeois de Bordeaux et commandé par une demeure souvent de belle architecture entourée de ses communes) depuis la fin du XVIIe siècle jusqu’à nos jours, dont celles des CROZILHAC, à la fois Bourgeois de Bordeaux et Seigneurs de Lescaley et de Laguloup, de 1650 à 1830. Aujourd’hui, la famille VINCENT-ROCHET, amoureuse de la nature, entourée d’une équipe où s’allient compétence, jeunesse, et expérience, met sa passion et son talent dans la culture traditionnelle de ses vignes et dans l’élevage de ses grands vins en associant la tradition rigoureuse du Bordelais à la modernité qui permet de maîtriser soigneusement leur vinification et leur vieillissement. Comme tous les vins de l’AOC GRAVES, ceux du Grand Bos sont obligatoirement des vins d’assemblage, les monocépages étant interdits. Les BLANCS sont majoritairement de sémillon (la douceur, l’aptitude au vieillissement), suivi par le sauvignon (le fumé), avec un faible pourcentage de muscadelle (la saveur légèrement musquée). Les deux premières années, ils ont de la fraîcheur, de la minéralité, et des arômes rappelant des fleurs ou des fruits, apportés par les variétés cultivées. Entre la deuxième et la troisième année, il y a une période de quelques mois où ils peuvent se fermer. Après cela, ils vont voir le fruit s’estomper et acquérir le bouquet qui se prolongera en s’affinant pendant environ 5 à 7 ans. Ensuite apparaissent des saveurs de type Xérès que certains apprécient mais que d’autres n’aiment pas. À chacun de décider s’il recherche ces saveurs particulières ou s’il préfère boire ses blancs dans les cinq ans. Les ROUGES sont équilibrés entre le cabernet-sauvignon (la finesse aromatique, la pureté) et le merlot (la rondeur, le corps) avec un petit apport de ce merveilleux cépage qu’est le petit verdot (la vivacité, la puissance, la subtilité aromatique et l’aptitude au vieillissement). Eux aussi ont leur période de jeunesse où le fruit domine tandis que les tanins sont très présents, période qui dure de 3 à 5 ans. On peut aimer goûter un vin jeune. Ensuite arrive la période de maturité avant la plénitude qui survient entre 5 et 10 ans selon les millésimes où le bouquet se substitue au fruit avec des nuances de grillé, de rôti, d’épices, de venaison ou de sous-bois. Au-delà, c’est l’apogée où les tanins se fondent peu à peu complètement et où les saveurs en bouche se font plus complexes. Au Grand Bos, même dans les millésimes moyens les vins se gardent au moins 10 ans et pour les bonnes années, ils atteignent 20 ans sans problème dans une bonne cave. Les vins rouges doivent être bus à une température de 16 à 17°C, et les vins blancs entre 7 et 9°C et jusqu’à 10 à 12°C pour des vins plus vieux. Nous préconisons de les transférer sans brusquerie dans une carafe, ce qui permet d’éliminer avec les dernières gouttes le dépôt naturel cristallisé au fond de la bouteille et surtout de favoriser, par l’aération, l’émergence du bouquet. C’est cette dernière raison qui nous conduit à conseiller aussi le carafage pour des vins jeunes. Voici quelques commentaires sur les divers millésimes qui sont tous différents : Rouge 2009 : reflets rubis profond, nez capiteux à nuances réglisse/caramel, bouche puissant et charnu, avec des arômes intenses (truffe, cassis, sous-bois). Bonne persistance. Rouge 2010 : robe somptueuse, osmose entre les fruits et les tanins fins. En bouche corps robuste et savoureux, sur les fruits rouges et noirs bien mûrs, la réglisse. Très bel équilibre, finale longue et savoureuse. Rouge 2011 : belle robe sombre aux reflets cerise, nez doux, agréablement persistant très légèrement épicé, l’attaque ronde et puissante, charnu et capiteux. Des tanins présents sans être agressifs donnent une bonne longueur. Rouge 2012 : robe grenat, nez boisé sur des arômes de fruits rouges et noirs, des notes de vanille et d’épices, attaque gourmande, franche, arômes toastés et vanillés, tanins puissants qui soulignent une finale longue et savoureuse. Blanc 2016 : robe brillante, lumineuse. Nez intense de fruits secs et d’agrumes, nuances exotiques, une attaque fraîche et délicat en bouche. Évolution grasse, acidulée, bon équilibre avec une finale légèrement minérale.

   

Château du Grand Bos

André Vincent et Marie Vincent-Rochet
Lieu-dit Grand Bos
33640 Castres
Téléphone : 06 75 20 59 39

Email : chateaugrandbos@gmail.com




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Château BELLEVUE-FAVEREAU


Depuis plus de 4 générations, la famille Galineau s’est forgé une expérience profonde de la vigne et de ses terroirs. La famille est vigneronne depuis l’arrière grand-père René Galineau, né en 1886. En 1968, Michel et Marie Claude exploitent ce vignoble. La famille Galineau s’investit quotidiennement au profit du vignoble et de ses terroirs tout en développant les derniers moyens techniques de production pour réaliser des vins de grande qualité. Depuis 2003, Dominique Galineau a succédé à ses parents. Selon Dominique Galineau, “en 2021, la vendange a été hétérogène, due aux conditions climatiques du printemps. Nous avons rentré des raisins avec des arômes fruités. C'est un joli millésime, classique, dont la couleur est moins prononcée et la quantité réduite. Nos ventes se dirigent vers les 2020 en Bordeaux Supérieur et en Blanc. Nous avons une petite gamme de vins de cépage : Malbec pur, Petit Verdot “Perle Noire.” Vous allez aimer leur Bordeaux Supérieur rouge 2020, 60% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon et 10% Cabernet franc, de couleur pourpre soutenue, charpenté, de bouche puissante, gras et persistant, un vin intense qui associe puissance et distinction, où dominent les fruits cuits.  Dans la lignée, ce savoureux 2019, aux senteurs de mûre et de prune, de très bonne structure, est un vin charmeur, ample, bien typé, très parfumé au palais. L’Entre-Deux-Mers Sauvignon blanc 2020, nerveux en bouche comme il le faut, marqué par ces notes citronnées, est à déboucher sur des courgettes farcies aux champignons ou des filets de limande. Goûtez également le beau Bordeaux Supérieur rouge Merlot sans Soufre 2018, il est savoureux, puissant, légèrement épicé, aux tanins riches et veloutés à la fois, aux connotations de mûre et de poivre, complexe. 

Vignobles Michel Galineau et Fils
Moulin de Favereau
33790 Pellegrue
Téléphone :06 87 71 47 74
Email : vignobles.galineau@wanadoo.fr
Site personnel : www.vignobles-galineau.com

Château ROQUEFORT


Roquefort vient de Roca Forte, nom médiéval qui illustre cet éperon rocheux sur lequel se situe ce domaine, certifié HVE. Depuis 40 ans, avec Jean et Christiane Bellanger, la famille contribue à la renaissance de ce patrimoine. Depuis 1995, leur fils Frédéric, rejoint par son épouse Anne, poursuit le développement du domaine qui s’étend aujourd’hui sur 240 ha. Voilà vraiment un excellent Bordeaux Supérieur Roca Forte 2018, 100% Merlot, élevé 12 mois dans une sélection de fûts, dont un tiers sont neufs issus des forêts du Tronçais, ceci expliquant cette matière dense, de belle robe pourpre, riche et structuré, au nez persistant où dominent des notes de cassis, de truffe et de griotte, qu’il faut laisser évoluer pour en profiter pleinement. Le Bordeaux Supérieur Roquefortissime 2018, pur Merlot encore, est très représentatif de son cépage avec ces senteurs de cerise noire et d’épices douces, une bouche soyeuse accompagnant des tanins denses, une très belle réussite, que l’on vous conseille avec un agneau en osso bucco ou un bœuf sauce béarnaise. L’Entre-Deux-Mers Roquefortissime 2019, 85% Sauvignon et 15% Sémillon, ornée d’une belle étiquette, sent le pamplemousse, c’est un vin de belle couleur jaune ambré, tout en finesse aromatique (poire fraîche, fleurs...), et on vous le conseille sur un risotto aux asperges vertes ou un rôti de porc mariné. L’Entre-Deux-Mers Rives, sent la pêche et le lis, il est tout en bouche, friand, vraiment réussi. Goûtez encore le Bordeaux rouge, 90% Merlot, 10% Cabernet-Sauvignon, classique et corsé, réussi comme le Bordeaux blanc, 85% Sauvignon, 15% Sémillon, parfumé avec des nuances de coing et de bruyère, il est tout en bouche suave, à prévoir sur des crevettes grises ou des sardines grillées.

Vignobles Bellanger
Lieu-dit Roquefort
33760 Lugasson
Téléphone :05 56 23 97 48
Email : dp@chateau-roquefort.com
Site personnel : www.chateau-roquefort.com

Château PONT LES MOINES


Au sommet de son appellation. Propriété familiale depuis quatre générations, le Château Pont Les Moines est situé au nord de Bordeaux, dans la région du Blayais, et s’étend sur la commune de Civrac de Blaye. Vignoble d’une superficie de 29 ha, sur sol argilo-calcaire, où les vignes ont une moyenne d’âge de 15 ans. Un encépagement classique de cette région (70% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon), qui produit des vins colorés, charpentés et ronds en bouche. La vinification est traditionnelle, avec des cuvaisons longues et un élevage en cuves durant 14 mois. Pour Eric Barrat, “les vendanges ont été compliquées. Le gel et un printemps pluvieux ont fait pression dans les vignes et nous avons eu une petite récolte très hétérogène. Cette vendange ne correspond pas à ce que nous faisons habituellement donc nous ne ferons pas de rouges cette année. Nous commercialisons actuellement les 2016 en Bordeaux Supérieur et pour tous les autres rouges, en blanc les 2021, ainsi qu'en rosé qui est bien rond.” Excellent Blaye Côtes de Bordeaux rouge 2020 Bio, de couleur grenat, avec beaucoup de structure, très bien équilibré, au nez de cerise et d’humus, avec ses arômes de fruits rouges à noyau et de réglisse, finement tannique, de bouche riche. Joli et bien fait, ce Bordeaux blanc 2021, de robe dorée, d’une jolie finale aromatique, riche au nez, avec des notes de rose et d’aubépine. Voir le Bordeaux Supérieur Château Bran de Compostelle.

Delphine et Éric Barrat
Vignobles Gagné et Barrat - 10, chemin La Maçonne
33760 Frontenac
Téléphone :05 56 23 98 50
Email : brancompostelle@aol.com
Site : www.vinsdusiecle.com/chateaupontlesmoines

CHATEAU JURA PLAISANCE


Jacques Le Failler et Alain L’Helguen, entrepreneurs brestois associés et amis depuis plus de 15 ans, ont repris le Château Jura Plaisance en avril 2015. Depuis, ils mettent tout en œuvre pour révéler le potentiel de cette propriété. « Nous faisons de la lutte raisonnée, nous explique Alain Germon, chef de culture, sans surdosage de produit de traitement et travaillons les sols pour permettre d'éviter le tassement et ne pas polluer avec des produits de désherbage. La taille se fait en guyot simple pour pouvoir atteindre une qualité et un rendement corrects. Nous pratiquons l'effeuillage pour permettre au raisin d'avoir une bonne maturité avant de le ramasser. » Le Montagne Saint-Emilion 2016, est un vin d’une belle densité, aromatique expressive sur le fruit, accompagnée d’une légère noté boisée, qui sublime le caractère fruité. La bouche est compacte mais déjà abordable. Cela est marqueur des grands millésimes et de la capacité du vin à vieillir. Finale onctueuse et puissante… l’évolution est harmonieuse et fraîche. 2016 à Jura Plaisance a tout d’un grand. Le millésime 2017 a été marqué par un gel printanier sévère, mais également par un été chaud et surtout un été indien très long. Le 2017 du Château Jura Plaisance possède l’ADN de ce millésime avec un profil fruité de petits fruits noirs légèrement épicés, une bouche fraîche et équilibrée avec des tanins racés. Le 2018 possède un nez puissant de fruits noirs, de cerise et de cassis, de confiture de fraise des bois, le tout embelli par un élevage privilégiant l'élégance et le respect du fruit. En bouche, le vin est rond, généreux, aux tanins suaves, porté par des notes de fruits rouges comme la cerise Napoléon, relevées par une touche poivrée et cacaotée.

Jacques Le Failler et Alain L’Helguen

33570 MONTAGNE
Téléphone :05 57 50 63 15
Email : chateau@jura-plaisance.fr
Site : jura-plaisance
Site personnel : www.jura-plaisance.fr


> Nos dégustations de la semaine

Vignobles ROUTURIER


Au XIXe siècle, la famille Routurier exploite la propriété familiale le Château "Guilhem-Marceau" à Cubnezais. Albert et Rachel font commerce à l'époque de vins blancs moëlleux avec l'Angleterre et le négoce bordelais.
Leur fils Rémy épouse en 1939 Irène Morange, elle est issue d'une famille de viticulteurs à Marsas où Augustin et Madeleine sont des agriculteurs émérites. Ils œuvrent à la création du Château des Nauves au lieu dit "La croix de Merlet", et pratiquent la vente directe à partir de 1960. Le fils Alain diplômé de la faculté d'oenologie de Bordeaux, rejoint la famille en 1979, suivit de sa soeur Marylène en 1980.
Dans le Guide cette année avec ce séduisant Bordeaux rouge Château des Nauves 2018, 80% Merlot et 20% Cabernet, vignes de 25 ans en moyenne, vieillissement en cuves ciment et Inox, où dominent la prune et la griotte, d?une très jolie concentration en bouche, aux tanins présents et fins, légèrement épicé comme il se doit (5,50 €). Le Bordeaux rosé Château des Nauves 2019, 100% Cabernet franc, vignes de 25 ans en moyenne, vieillissement en cuves ciment et Inox, aux senteurs persistantes, au nez comme en bouche, avec ces nuances de fruits frais et de rose, un vin charmeur, tout en rondeur (4,80 €). Et le Blaye Côtes de Bordeaux Château Morange 2016, 80%Merlot et 20% Cabernet, vignes de 25 ans en moyenne, vieillissement en cuves ciment et Inox, de couleur pourpre, aux notes de fruits rouges et d?humus, velouté, au bouquet très fin, de bouche ample, aux tanins souples (6,20 €).



 


BORIE MANOUX


Leur Château Trotte Vieille est au sommet, naturellement. On fait remonter l'origine de son nom à une vieille dame qui habitait cette maison il y a plusieurs centaines d'années. La légende veut qu'à proximité du Château, au croisement de ses routes se trouvait un arrêt de diligence, et chaque fois qu'un attelage s'arrêtait, la vieille dame descendait en trottinant pour aller aux nouvelles d'où le nom Trotte Vieille. Le Second Vin fût créé en 2002, sous le nom de La Vieille Dame de Trotte Vieille. Un vieux parchemin en Gascon datant du XVe siècle atteste déjà de l'utilisation de ce nom. Fait exceptionnel, il existe encore une pièce de vigne datant d'avant le phylloxera.
Superbe Saint-Émilion 1er GCC 2017, 50% Merlot, 45% Cabernet franc, 5% Cabernet-Sauvignon, d?un beau rouge profond, dense, riche en arômes comme en charpente, aux tanins fins, qui associe structure et distinction.
Formidable 2016, généreux, avec ces nuances de fruits compotés, c?est un vin aux tanins soyeux et riches, charnu, qui associe puissance et distinction. Le 2015, mêle finesse et richesse aromatique, une bouche suave et veloutée, très parfumée (fruits rouges surmûris, cannelle), un vin riche en couleur comme en charpente, d?une belle finale où l?on retrouve des nuances de prune macérée et de cuir. Le 2014 dégage un nez persistant où dominent des notes de griotte, de musc et d?épices (cannelle, poivre), aux tanins très équilibrés un grand vin de fort belle expression, de bouche puissante. 
Le 2013 développe un nez subtil où dominent le cuir et la griotte, d?une très jolie concentration en bouche, aux tanins soyeux, légèrement épicé comme il se doit en finale. 
Superbe 2012, volumineux, un vin riche et structuré, au nez épicé dominé par des senteurs de framboise, de poivre, de musc, alliant une charpente réelle à une belle rondeur en bouche. Très beau 2011, avec une belle matière, un vin qui allie charpente et finesse, avec des senteurs de cuir et d?épices, aux tanins soyeux, où dominent les fruits mûrs et les sous-bois au palais, de bouche flatteuse et riche à la fois, savoureux avec des gésiers de volailles ou un sauté d'oie aux champignons de Paris. Exceptionnel 2010, riche en couleur, au nez complexe de fruits rouges à noyau et de fumé, aux tanins présents auxquels il faut donner le temps de se fondre. Dans la lignée, ce très beau 2009, avec des tanins mûrs et fermes à la fois, qui se révèle complexe au nez comme en bouche, dominé par les fruits macérés et l?humus, ample et flatteur, de belle garde.

Famille Castéja
88 quai de Bacalan
33000 Bordeaux
Tél. : 05 56 00 00 70
Email : domaines@borie-manoux.fr
www.borie-manoux.com
 


Château des ARRAS



> Les précédentes éditions

Edition du 02/08/2022
Edition du 26/07/2022
Edition du 19/07/2022
Edition du 12/07/2022
Edition du 05/07/2022
Edition du 28/06/2022
Edition du 21/06/2022
Edition du 14/06/2022
Edition du 07/06/2022
Edition du 31/05/2022
Edition du 24/05/2022
Edition du 17/05/2022
Edition du 10/05/2022
Edition du 03/05/2022
Edition du 26/04/2022
Edition du 19/04/2022
Edition du 12/04/2022
Edition du 05/04/2022
Edition du 29/03/2022
Edition du 22/03/2022
Edition du 15/03/2022
Edition du 08/03/2022
Edition du 01/03/2022
Edition du 22/02/2022
Edition du 15/02/2022
Edition du 08/02/2022
Edition du 01/02/2022
Edition du 25/01/2022
Edition du 18/01/2022
Edition du 11/01/2022
Edition du 04/01/2022
Edition du 28/12/2021
Edition du 21/12/2021
Edition du 14/12/2021
Edition du 07/12/2021
Edition du 30/11/2021
Edition du 23/11/2021
Edition du 16/11/2021
Edition du 09/11/2021
Edition du 02/11/2021
Edition du 26/10/2021
Edition du 19/10/2021
Edition du 12/10/2021
Edition du 05/10/2021
Edition du 28/09/2021
Edition du 21/09/2021
Edition du 14/09/2021
Edition du 07/09/2021
Edition du 31/08/2021
Edition du 24/08/2021
Edition du 17/08/2021
Edition du 10/08/2021
Edition du 03/08/2021
Edition du 27/07/2021
Edition du 20/07/2021
Edition du 13/07/2021
Edition du 06/07/2021
Edition du 29/06/2021
Edition du 22/06/2021
Edition du 15/06/2021
Edition du 08/06/2021
Edition du 01/06/2021
Edition du 25/05/2021
Edition du 18/05/2021
Edition du 11/05/2021
Edition du 04/05/2021
Edition du 27/04/2021
Edition du 20/04/2021
Edition du 13/04/2021
Edition du 06/04/2021
Edition du 30/03/2021
Edition du 23/03/2021
Edition du 16/03/2021
Edition du 09/03/2021
Edition du 02/03/2021
Edition du 23/02/2021
Edition du 16/02/2021
Edition du 09/02/2021
Edition du 02/02/2021
Edition du 26/01/2021

 



Château des MOINES


Château de MAUVES


Château La FLEUR GRANDS-LANDES


Château HAUT-SAINT-CLAIR


Château de CHANTEGRIVE


Château BELLE GARDE


Château PENIN


Château La GALIANE


Clos TRIMOULET


Château BEAUREGARD


Château GRAND-PUY-LACOSTE


Château La MARZELLE


Domaine de CARTUJAC


Château BRONDELLE


Château LAJARRE


Château CANTENAC


Château CLOS des PRINCE


Château BOIS CARRÉ


Château Le CAILLOU


Château BOUSCAUT


VIEUX CHATEAU des ROCHERS


Domaine de VIAUD


Château CASTERA


Château de PASQUETTE


Château LAYAUGA-DUBOSCQ


Château VOSELLE


Château HAUT-CALENS


Château ST ESTEPHE


Château BELLEGRAVE


Château ROUMAGNAC La MARÉCHALE


Château FONROQUE


Château FONBADET


Château AUX GRAVES DE LA LAURENCE



CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR


DOMAINE DE LA GUILLOTERIE


DOMAINE PIERRE GELIN


DOMAINE GERARD TREMBLAY


H. DARTIGALONGUE ET FILS


DOMAINE DE L'AMAUVE


DOMAINE FOUGERAY DE BEAUCLAIR


DOMAINE DE ROSIERS


CHATEAU LE SOULEY-SAINTE-CROIX



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales