Guide Des Vins De Bordeaux

Edition du 07/08/2018
 

Château HAUT-MARBUZET

Sommet

Château HAUT-MARBUZET

Qualité est ma vérité


“Un vin n’a de génie que le génie de son terroir”, aime préciser Henry Duboscq. On pourrait donc penser que les hommes ne servent à rien, poursuit-il. À Haut-Marbuzet ce n’est pas tout à fait le cas. Le terroir de Saint-Estèphe donne des vins austères, virils et agressifs alors, que, par tempérament, je suis un homme volubile, extravagant et caressant. Ainsi, pour produire un vin que j’aime et qui me ressemble, je me suis battu “bec et ongle” contre ce terroir pour produire le plus marginal des Saint-Estèphe, c’est-à-dire, et cela m’a souvent été reproché, un vin séducteur dès sa mise en bouteilles, alors que ce n’est pas le style d’un Saint-Estèphe classique. J’ai dompté mon terroir par des méthodes de vinification qui me sont propres, et dont j’ai été un peu le pionnier. Le logement intégral du vin en barriques de chêne renouvelées tous les ans. J’avais découvert qu’un vin en barrique neuve puisait dans son contenant une onctuosité parfumée qui masquait l’agressivité traditionnelle venue du terroir. J’ai donc fait des recherches d’associations de différents chênes, sachant que, pour le bois aussi, l’influence du terroir apporte des saveurs différentes, selon les origines des chênes. C’est ainsi, que j’ai découvert que les chênes de l’Allier à forte chauffe, donnaient à mon vin ces notes empyreumatiques très caractéristiques. Je me suis rendu compte que les chênes de la forêt de la Nièvre apportaient ces légères notes toastées et un rien mentholé. Les chênes de la forêt de Tronçais à forte chauffe apportaient, eux, des notes de violette, de cassis et de framboise. Ainsi, l’association de ces différents chênes, et en fonction des millésimes, par leur vigueur tannique, donnaient au vin, une complexité très intéressante et gommaient, dans leur jeunesse, l’austérité et la rigueur des vins de Saint-Estèphe. On aurait pu penser, que le terroir était brimé, faussé par ces ajouts de chêne, c’était une erreur, car, après vieillissement, on se rend compte que l’influence des hommes et les techniques disparaissent, le terroir reprenant le dessus. Au bout de 4-5 ans, les tanins un peu virils de Saint-Estèphe dans leur jeunesse sont atténués, sont féminisés, comme quoi, le temps finit toujours par amenuiser les virilités les plus excessives. Château Haut-Marbuzet 2017 : sans avoir les degrés de perfections de 2015 et 2016, il nous fait retrouver les jolies notes du 2012 avec un nez éloquent, des fruits charnus finement compotés, des senteurs chaudes sans lourdeur ni mollesse. Château Haut-Marbuzet 2016 : comme toujours, l’extraction modérée privilégie l’élégance contre la puissance. Néanmoins, l’ensemble rappelle la perfection des 2010. Derrière un nez dominé par la violette et le moka, le vin est plein et velouté, sa présentation révèle une belle matière profonde dominée par une juste maturité de raisins. Le tout, confère une élégance rare, corolaire d’une noblesse évidente qui se manifeste par un prolongement d’éternité. Je n’hésite pas à appeler ce 55e millésime de ma production, “la beauté du monde” ! Château Haut-Marbuzet 2015 : il fait partie des très beaux millésimes à Haut-Marbuzet. Une maturité phénolique remarquable associée à une maturité technologique maîtrisée, (degré moyen de 13,5°). C’est un grand vin de couleur grenat intense, bien charnu comme nous les aimons, aux notes de pruneau, un vin marqué par son équilibre et son harmonie, qui associe puissance et distinction, de grande garde.

   

Château HAUT-MARBUZET

Henri, Hugues et Bruno Duboscq
1, rue Saint-Vincent
33180 Saint-Estèphe
Téléphone : 05 56 59 30 54

Email : infos@haut-marbuzet.net





> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Château FAYAU


Depuis plus de 180 ans, le nom de Médeville traverse les générations de tradition vigneronne, et voit son domaine viticole s’étendre et se pérenniser. Sept générations plus tard, toujours passionnés, Jean et Marc Médeville dirigent l’exploitation. Voilà un beau Cadillac Côtes de Bordeaux Jardin de Louisa 2015, 40% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon, 30% Cabernet franc, avec des nuances de fruits cuits à noyau et de cannelle, d’une jolie finale, de très bonne garde, un vin de très jolie couleur grenat, charnu, d’excellente évolution. Le Château Fayau cuvée Jean Médeville 2016, de robe pourpre, de bouche puissante, avec des nuances très présentes de framboise, de sous-bois et d’épices, est généreux au palais, parfait avec des rognons de veau à la bordelaise ou une daube d'agneau. Le Graves rouge Château du Mouret 2016, développe des tanins veloutés, mêlant distinction et richesse, au nez présent avec des notes de violette et de pruneau, tandis que cet autre Graves rouge Château Peyreblanque 2014, est de robe profonde d’un beau grenat, avec un nez opulent de fruits rouges (prune, cerise noire), d’un bel équilibre, charnu et classique du millésime, et se débouche avec une salade de pétoncles au gingembre ou une tranche de lieu aux herbes. Joli Graves blanc Château du Mouret 2016, plein de charme, un vin ample et vif, tout en fruité, avec ces connotations où s’entremêlent les fruits blancs mûrs et les fleurs fraîches. Il y a aussi le Bordeaux Supérieur Château Fayau 2016, de jolie robe intense, bien classique, ferme et fruité, épicé, de bonne bouche avec ses tanins mûrs.

Jean Médeville et Fils

33410 Cadillac
Téléphone :05 57 98 08 08
Email : medeville@medeville.com
Site personnel : www.medeville.com

Château HAUT-BERGERON


Propriété de 34,68 ha sur des graves argileuses et sablonneuses sur Sauternes et argilo-calcaires sur Barsac (90% Sémillon, 8% Sauvignon et 2% Muscadelle, vignes 50 ans). Voilà un très beau Sauternes 2015, qui a beaucoup de corps, d’une grande expression aromatique marquée par des senteurs de fruits très mûrs, puis des notes briochées, de bouche suave et distinguée. Le 2014, au nez persistant à dominante de lis, de grillé et de petits fruits secs, de bouche onctueuse et complexe (abricot confit), de belle évolution, idéal, par exemple, aussi bien sur une canette aux épices et riz sauvage qu’avec une tarte aux noix et sorbet au pamplemousse. Le 2013 est classique, développant des arômes de coing, de miel et de fruits confits. Joli 2012, aux notes d’aubépine et d’amande grillée, de belle complexité en bouche. Superbe 2011, au bouquet délicat d’agrumes confits, à la bouche fondue, aux connotations de fleurs blanches, un vin qui demande un peu de patience. Le 2010, un vin de belle couleur, au nez riche et bien présent dominé par des notes de pain grillé et de fruits confits, de bouche profonde et persistante, très fin. Salle de réception pour 50 personnes pour repas et conférences, et nouvelle salle de dégustation.

Famille Lamothe
3, Piquey
33210 Preignac
Téléphone :05 56 63 24 76
Email : haut-bergeron@wanadoo.fr
Site personnel : www.chateauhautbergeron.com

Château VALENTIN


Un vin classique de ce que l'on recherche à Bordeaux, à la fois dense et franc, sans “chichis“ œnologiques, élevé par un propriétaire passionné. Son Blaye Côtes de Bordeaux rouge 2015, particulièrement charmeur, coloré et puissant, aux saveurs fruitées, avec ce nez d’épices et de sous-bois, exhale des notes persistantes, un beau vin qui dévoile des tanins amples. Le 2014, riche en arômes, d’une belle structure avec beaucoup d’élégance, aux notes de fruits, de cannelle et d’humus, est très équilibré au nez comme en bouche. Le 2013 a un bouquet développé, aux senteurs fruitées et giboyeuses, est un vin ample, avec des tanins souples, de bouche distinguée, quand le 2012, plus dense, a des tanins très équilibrés et savoureux à la fois, charnu comme il se doit, au bouquet complexe où se marient des notes fruitées et de sous-bois, un vin gras et distingué, d’une belle robe pourpre. Excellent 2011, très classique, aux tanins puissants et fins à la fois, riche en arômes, est un vin charnu qui sent bon la prune et les sous-bois. Le 2010 est de couleur rubis, équilibré, aux tanins bien fermes, bien élevé, corsé, au nez dominé par la mûre, de bouche puissante et parfumée (griotte, humus...), de bonne garde, très abordable. Remarquable Premières Côtes de Blaye rouge 2006, cuvée élevée en fûts de chêne, avec des notes de fruits rouges mûrs (cassis) et d'épices douces (cannelle), bien charnu, d'une grande intensité, aux tanins savoureux et puissants à la fois, d'excellente évolution, parfait avec un lièvre en crépinettes ou un rôti de veau en papillote.

Dominique Revaire
Le Valentin
33390 Cars
Téléphone :05 57 42 12 16
Email : dominique.revaire@wanadoo.fr

CHATEAU PONT LES MOINES


Propriété familiale depuis quatre générations, le Château Pont Les Moines est situé au nord de Bordeaux, dans la région du Blayais, et s’étend sur la commune de Civrac de Blaye. Vignoble d’une superficie de 29 ha, sur sol argilo-calcaire, où les vignes ont une moyenne d’âge de 15 ans. Un encépagement classique de cette région (70% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon), qui produit des vins colorés, charpentés et ronds en bouche. La vinification est traditionnelle, avec des cuvaisons longues et un élevage en cuves durant 14 mois. Voilà un remarquable Bordeaux Supérieur cuvée Louisa 2012, élevé en fûts de chêne durant 12 mois, dont 1/3 de barriques neuves, vinification traditionnelle avec cuvaison longue (vignes de 25 ans en moyenne, 65% Merlot et 35% Cabernet-Sauvignon, sur sol argilo-calcaire), charpenté, au nez de fruits rouges surmûris (cerise, cassis), de bouche puissante et corsée, légèrement épicée en finale, de robe grenat intense, tout en nuances, idéal sur un salmis de palombes. Le Bordeaux Bio Bran de Compostelle 2014, aux tanins mûrs, très parfumé, avec ces notes de sous-bois et de griotte, est tout en bouche. Excellent Blaye Côtes de Bordeaux rouge Pont les Moines 2014, de robe soutenue, un vin charnu et gras, au nez complexe et subtil à la fois, dominé par la griotte, de base tannique souple et très équilibrée. Séduisant Bordeaux blanc 2015, de bouche florale, un joli vin qui allie structure et vivacité, où l’on retrouve des nuances de pomme et de citron.

Eric Barrat, Vignobles Gagne et Barrat
La Maçonne
33760 Frontenac
Téléphone :05 56 23 98 50
Télécopie :05 56 23 98 50
Email : brancompostelle@aol.com
Site : chateaupontlesmoines


> Nos dégustations de la semaine

Château DESMIRAIL


Le Château, troisième Grand Cru Classé en 1855, bénéficie d'une situation exceptionnelle, en bordure de la célèbre Route des Châteaux. Derrière un majestueux portail de marbre rose se devinent une élégante chartreuse du XVIIIème siècle et un cuvier médocain typique de la fin du XIXe. Depuis 1992, Denis Lurton prolonge l'oeuvre de son père Lucien et apporte tous ses soins à l'élaboration de ce Grand Cru Classé. Le terroir : les vignes du Château Desmirail, d'un âge moyen de 25 ans, couvrent une superficie d'une quarantaine d'hectares. Le vignoble est à 60% Cabernet-Sauvignon, 37% Merlot et 3% Petit Verdot.
Vous allez apprécier son Margaux 2014, de teinte grenat, chaleureux, au nez de fruits rouges surmûris et de violette, soyeux et charpenté, riche au nez comme en bouche, qui poursuit son excellente évolution. Le 2013, avec ces connotations de prune et d'humus, est un vin classique, riche et coloré, corsé, ample, de bouche pleine avec des tanins bien soyeux.
Le 2012, corsé, au nez complexe (fraise des bois, réglisse), d'une grande intensité en finale avec ces notes persistantes et de fumé, de mûre et d'épices, de belle base tannique. Savoureux 2011, au nez de cannelle, de cuir et de petits fruits rouges macérés, riche, d'une longue finale, qui commence à très bien s'apprécier. Très beau 2010, aux notes de cassis mûr, d'épices et de fumé, riche et savoureux en bouche.

Denis Lurton
28, avenue de la Vème République
33460 Cantenac
Tél. : 05 57 88 34 33
Email : contact@desmirail.com
www.desmirail.com


Château PETIT MANGOT


Une propriété (depuis 4 générations) de 12 ha de vignes sur coteaux argilo-calcaires (70 % Merlot, 30 % Cabernet franc).
?Henriette et Armand, Paulette et Jean, Chantal et Jean-Yves ainsi que Nadia... voilà la véritable identité du Château Petit Mangot. Les femmes et les hommes de la famille Decamps qui, au long de ces années, ont élaboré ce vin qui fait leur fierté. L'histoire d'un vin est souvent l'histoire d'une famille. C'est dans nos bouteilles que nous préservons la nôtre. S'il faut beaucoup de volonté, d'obstination et la passion de la vigne pour que naisse le nectar, aujourd'hui notre plus grande réussite est l'attachement transmis à notre fille pour ce vignoble. Elle qui, demain, gardera ouvertes les portes du Château Petit Mangot encore de belles années.?
Jolie verticale de ce savoureux Saint-Émilion GC. Le 2014, de robe pourpre, intense, aux tanins amples, à la fois riche et souple, très équilibré, très charnu, au nez dominé par les fruits rouges et la truffe, de bouche puissante et fondue à la fois, de belle évolution (11 €). Le 2012, au nez d?épices et de sous-bois, exhalant des notes sauvages et persistantes, aux tanins bien équilibrés qui commencent à se fondre, est un vin coloré, dense et ample en bouche, de charpente élégante. Le 2011, long en bouche, au nez légèrement épicé, est un vin avec des notes spécifiques et persistantes de mûre et d?épices. Le 2010 est puissant en bouche, corsé, charpenté, avec des arômes intenses (cassis, sous-bois, cuir) et persistants. Beau 2009, d?un beau rouge profond, dense, riche en arômes comme en charpente, aux tanins fins, qui mêle structure et distinction (13 €, ce n?est vraiment pas cher). 
Tout en charme, le Saint-Émilion GC Miss Petit Mangot 2014, au bouquet subtil et intense à la fois, aux notes de sous-bois et de cassis mûr, de bouche ample et fondue, développe des tanins bien enveloppés (14,50 €). Le 2011, dominé par les fruits rouges surmûris et les sous-bois, est un vin au nez intense, de bouche savoureuse (16,50 €). Le 2010, d?une belle robe pourpre, aux notes de fruits (mûre, prune) et d?humus, épicé comme il se doit, est soyeux en bouche. 2009, de robe grenat soutenu, aux tanins denses, mêle une charpente réelle à une jolie rondeur, fort bien élevé, est tout en séduction et parfums. Le 2008, de bouche parfumée, riche et fondue à la fois, où se mêlent la framboise et l?humus, a des tanins soyeux.

Vignobles Décamps

33330 Saint-Étienne-de-Lisse
Tél. : 05 57 40 25 44
Fax : 05 57 40 18 06
Email : nadia@petit-mangot.com
www.petit-mangot.com


Château du PAYRE


Une exploitation qui se transmet depuis 5 générations de mère en fille. Terra Vitis.
Leur Cadillac Cotes de Bordeaux Cuvée réserve Payre rouge 2014, de couleur brillante, charpenté, élégant, aux tanins amples, un vin à la fois riche et souple, très équilibré, au bouquet intense avec des notes de sous-bois et de cerise cuite en finale.
Goûtez le Bordeaux Blanc sec 2016, 95% Sauvignon Blanc et 5% Sauvignon gris, aux arômes d?agrumes, équilibré en acidité, tout en fraîcheur aromatique, ample et rond, et le Sweet Bordeaux moelleux 2015, au nez subtil de rose, d?une jolie persistance, un vin intense, fin, suave au palais.

Scea Vignobles Arnaud & Marcuzzi
13, Le Vic
33410 Cardan
Tél. : 05 56 62 60 91 et 06 73 86 21 75
Email : chateaudupayre@gmail.com
www.chateau-du-payre.fr



> Les précédentes éditions

Edition du 31/07/2018
Edition du 24/07/2018
Edition du 17/07/2018
Edition du 10/07/2018
Edition du 03/07/2018
Edition du 26/06/2018
Edition du 19/06/2018
Edition du 12/06/2018
Edition du 05/06/2018
Edition du 29/05/2018
Edition du 22/05/2018
Edition du 15/05/2018
Edition du 08/05/2018
Edition du 01/05/2018
Edition du 24/04/2018
Edition du 17/04/2018
Edition du 10/04/2018
Edition du 03/04/2018
Edition du 27/03/2018
Edition du 20/03/2018
Edition du 13/03/2018
Edition du 06/03/2018
Edition du 27/02/2018
Edition du 20/02/2018
Edition du 13/02/2018
Edition du 06/02/2018
Edition du 30/01/2018
Edition du 23/01/2018
Edition du 16/01/2018
Edition du 09/01/2018
Edition du 02/01/2018
Edition du 26/12/2017
Edition du 19/12/2017
Edition du 12/12/2017
Edition du 05/12/2017
Edition du 28/11/2017
Edition du 21/11/2017
Edition du 14/11/2017
Edition du 07/11/2017
Edition du 31/10/2017
Edition du 24/10/2017
Edition du 17/10/2017
Edition du 10/10/2017
Edition du 03/10/2017
Edition du 26/09/2017
Edition du 19/09/2017
Edition du 12/09/2017
Edition du 05/09/2017
Edition du 29/08/2017
Edition du 22/08/2017
Edition du 15/08/2017
Edition du 08/08/2017
Edition du 01/08/2017
Edition du 25/07/2017
Edition du 18/07/2017
Edition du 11/07/2017
Edition du 04/07/2017
Edition du 27/06/2017
Edition du 20/06/2017
Edition du 13/06/2017
Edition du 06/06/2017
Edition du 30/05/2017
Edition du 23/05/2017
Edition du 16/05/2017
Edition du 09/05/2017
Edition du 02/05/2017
Edition du 25/04/2017
Edition du 18/04/2017
Edition du 11/04/2017
Edition du 04/04/2017
Edition du 28/03/2017
Edition du 21/03/2017
Edition du 14/03/2017
Edition du 07/03/2017
Edition du 28/02/2017
Edition du 21/02/2017
Edition du 14/02/2017
Edition du 07/02/2017
Edition du 31/01/2017
Edition du 24/01/2017

 



Château La ROSE SARRON


Château RAYMOND-LAFON


Château BELLEGRAVE


Château GRAND-MAISON


Château HOURTIN-DUCASSE


Château CASTERA


Château BEAUREGARD


Château VALENTIN


Château LESTAGE-DARQUIER


Château BÉCHEREAU


Château PLANTIER ROSE


Château LAUDUC


Vignobles GONFRIER


Château BELLEVUE-FAVEREAU


Vignobles GASSIES-GAUTEY


Clos du PÈLERIN


Château BOSSUET


Château HAUT-CALENS


Château HAUT FERRAND


Château FONROQUE


Château DESMIRAIL


Château LAFARGUE


Château TROTTE VIEILLE


Château BELLE GARDE


Domaine de CHEVALIER


Château BOUSCAUT


Château TOUR-DU-ROC


Château du PAYRE


Château ROUMAGNAC La MARÉCHALE


Vignobles Jean GALAND et ses Enfants


Château de COUDOT


Château ORISSE du CASSE


Château FAYAU


Château BOUTILLON


Château FRANC LARTIGUE



CHAMPAGNE CHARPENTIER


CLOS TRIMOULET


CHAMPAGNE JEAUNAUX-ROBIN


CHAMPAGNE GOSSET


CHATEAU LE SOULEY-SAINTE-CROIX


DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES


DOMAINE ALARY


DOMAINE ALAIN VIGNOT


CHAMPAGNE GREMILLET


CHAMPAGNE LIONEL CARREAU


DOMAINE GERARD TREMBLAY


CHATEAU BECHEREAU


CHATEAU DES PEYREGRANDES


DOMAINE DE LA CASA BLANCA


DOMAINE DU CLOS DE L'EPINAY



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales