Guide Des Vins De Bordeaux

Edition du 05/05/2020
 

Château MAZEYRES

Innovation

Château MAZEYRES


Un vignoble de 25,5 ha de vignes sur des parcelles morcelées qui apportent leur complexité et leur complémentarité. Sols de graves et de sables de la terrasse de Pomerol et sous-sols de graves ou de molasse riche en crasse de fer. L’encépagement a été repensé lors de l’achat récent d’une parcelle de 4 ha : 73% Merlot, 24,4% Cabernet franc et 2,6% Petit Verdot pour sa fraîcheur. Mazeyres est un magnifique manoir du XVIIIe siècle, entièrement restauré et parfaitement mis en valeur dans un bel écrin constitué d’arbres et de magnolias centenaires. Des fouilles ont permis d'exhumer de très belles poteries datant du IIIe siècle, vestiges de l’époque gallo-romaine et précieusement conservés au château. Quatrième génération de viticulteurs et négociants libournais, Alain Moueix dirige la propriété et apporte son expertise et son savoir-faire issus du terroir. Conscient de ce potentiel unique, dès 1992, il décide de mettre en valeur ce vignoble afin que celui-ci puisse révéler son authentique expression. Il opte, dans un premier temps, pour une viticulture raisonnée et met en place une gestion parcellaire pointilleuse afin de révéler la diversité et la complémentarité de ces différents terroirs. Enrichi de son expérience au sein du Château Fonroque (100% en biodynamie depuis 7 ans), Alain Moueix a pu constater des changements notables en matière d’interaction entre la plante, le sol, le sous-sol et l'environnement produisant ainsi un effet d'authenticité et de finesse dans l'expression du terroir au sein des vins produits. Alain Moueix a apporté à Mazeyres son expertise et surtout une ouverture d’esprit certaine. La conversion à la Biodynamie a débuté par quelques parcelles en 2011. En 2012, la totalité de la propriété a été convertie. Grâce à la Biodynamie, les vins ont, en plus de cette fraîcheur assez caractéristique, un côté aérien et une belle verticalité. La propriété est certifiée Bio depuis 2015.

   

Château MAZEYRES

Direction : Alain Moueix
56, avenue Georges-Pompidou
33500 Libourne
Téléphone : 05 57 51 00 48

Email : mazeyres@wanadoo.fr




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

VIEUX CHATEAU des ROCHERS


Depuis 1964, la famille Rocher élabore des vins de garde AOC Montagne Saint-Emilion riches et puissants. En 1964, Abel et Victorine Rocher, achètent une maison girondine avec 30 ares de vignes dans le hameau de Mirande au coeur de l'appellation Montagne Saint-Emilion. En 1995, après avoir travaillé une quinzaine d'années dans l'élevage bovin en Charente Limousine, Jean-Claude Rocher, leur fils, reprend le domaine de 2.5ha. Il réajuste les pratiques culturales en fonction de chaque parcelle (enherbement des vignes, vendanges vertes, effeuillage), perfectionne ses techniques de vinification (tri de la vendange, assemblage) et crée la cuvée Prestige élevée en fût de chêne. Parallèlement il développe la vente directe et adhère à la charte des Vignerons Indépendants. Aujourd'hui, Hervé Dupeux, gendre de Jean-Claude, l'a rejoint sur l'exploitation familiale après avoir travaillé comme architecte paysagiste. Le vignoble familial de 4.9 ha sétend sur des sols argilo-calcaire (2.1 ha) et argilo-siliceux (2.8 ha) caractéristiques de l'AOC Montagne Saint-Emilion avec un encépagement de 80% Merlot et 20% Cabernet franc. La production moyenne est de 25 000 bouteilles par an réparties en 2 cuvées, Traditon (élevage en cuve inox) et Prestige (élevage en fûts de chêne). Les bienfaits de la nature, le lent travail du temps et le respect des traditions se retrouvent dans la qualité de leurs vins : par la pratique d’une taille rigoureuse, de l’éclaircissage des grappes, de l’effeuillage, des vendanges manuelles de raisins mûrs et sains, du tri, d’une cuvaison douce et suffisamment longue, et enfin d’un élevage de douze à dix-huit mois. Superbe Montagne-Saint-Émilion cuvé́e Prestige 2016, de belle robe grenat, gras, riche et charnu, au nez dominé par le cassis, le cuir et la griotte, un vin développant des tanins fins, tout en bouche, de garde. Remarquable 2015, tout en couleur et en matière, au nez de griotte et de fumé, gras, très bien charpenté, d’un bel équilibre en bouche, aux tanins denses et soyeux à la fois, de garde. Magnifique Montagne-Saint-Émilion Tradition 2017, aux senteurs de fruits, de cannelle et d’humus, bien structuré au nez comme en bouche, un vin riche et savoureux en bouche. Le 2016, médaille d'Or aux Vignerons Indépendants, généreux, à dominante de pruneau, marie une finesse tannique à une rondeur persistante.

Jean-Claude Rocher
Mirande
33570 Montagne
Téléphone :06 80 64 49 75
Email : vieuxchateaudesrochers@orange.fr
Site personnel : www.vieuxchateaudesrochers.com

Château LAFLEUR du ROY


Un domaine situé à 60 m d’altitude, exposé sud-ouest, avec des vieilles vignes d’environ 40 ans, et encépagement à prédominance de Merlot noir (85%), de Cabernet franc (10%) et de Cabernet-Sauvignon (5%). Le vignoble bénéficie d'un sol de sable graveleux comportant une sous-couche abondante d'alios, appelée plus couramment dans la région “crasse de fer”. Le vignoble n'est pas désherbé chimiquement mais travaillé régulièrement. Enfin, dans le souci de préserver la qualité de nos vins, les vendanges sont intégralement faites à la main, avec égrappage total. Les Châteaux de la famille Dubost ont été créés dès 1957 par Pâquerette et Yvon Dubost, ancien maire de Pomerol, fin connaisseur de l'histoire de la commune. Aujourd'hui, c'est Laurent Dubost, leur fils, diplômé d'école d'agriculture, qui gère l'exploitation. Grâce à son travail et celui de son équipe, il place ses vins au tout premier plan de leur appellation respective : Château Lafleur du Roy à Pomerol, Château Bossuet en Bordeaux Supérieur, Château La Vallière à Lalande-de-Pomerol et Château Pâquerette en Bordeaux Blanc Sec. Toujours très savoureux, son Pomerol 2016, issu d’un terroir typique de sable graveleux comportant une sous-couche de crasse de fer (alios), aux arômes persistants et subtils de petits fruits rouges mûrs à noyau, il est structuré, avec des tanins soyeux, c’est un vin à la fois charnu et distingué. Très joli 2015, avec des arômes de fruits noirs et d’épices, c’est un vin aux tanins veloutés de bouche ample et parfumée, tout en finale, généreux et persistant, de jolie structure.  Le 2014 est de couleur intense, au nez puissant marqué par des notes de fruits très mûrs (groseille, griotte) et de fumé, est dense en bouche, et commence à s’apprécier aujourd’hui, par exemple, avec une côte de veau aux morilles ou des rognons de veau grillés. Même propriétaire que le Bordeaux Supérieur Château Bossuet.

Laurent Dubost
Catusseau
33500 Pomerol
Téléphone :05 57 51 74 57
Email : sarl.dubost.l@wanadoo.fr
Site personnel : fr.chateaux-dubost.com

Château DESMIRAIL


Le Château, troisième Grand Cru Classé en 1855, bénéficie d'une situation exceptionnelle, en bordure de la célèbre Route des Châteaux. Derrière un majestueux portail de marbre rose se devinent une élégante chartreuse du XVIIIème siècle et un cuvier médocain typique de la fin du XIXe. Depuis 1992, Denis Lurton prolonge l'oeuvre de son père Lucien et apporte tous ses soins à l'élaboration de ce Grand Cru Classé. Le terroir : les vignes du Château Desmirail, d'un âge moyen de 25 ans, couvrent une superficie d'une quarantaine d'hectares. Le vignoble est à 60% Cabernet-Sauvignon, 37% Merlot et 3% Petit Verdot. Un enchantement ce Margaux 2017, de couleur intense, ample et parfumé, aux connotations de fruits rouges macérés, persistant en bouche, un vin gras, bien corsé, aux tanins puissants et mûrs.  Superbe 2016, de couleur intense aux reflets noirs, est un vin généreux, avec des arômes de fruits rouges et d’épices, et des tanins bien enrobés, typé et persistant, particulièrement prometteur. Dans la lignée, le 2015, de robe pourpre soutenu, aux tanins denses, qui mêle une charpente réelle à une jolie rondeur, tout en charme et amplitude, avec, en bouche, des nuances de fruits noirs, de cuir et de fumé, aux tanins équilibrés, un vin de très belle évolution. Le 2014, de teinte grenat, chaleureux, au nez de fruits rouges surmûris et de violette, soyeux et charpenté, riche au nez comme en bouche, qui poursuit son excellente évolution. Le 2013, avec ces connotations de prune et d'humus, est un vin classique, riche et coloré, corsé, ample, de bouche pleine avec des tanins bien soyeux. Le 2012, corsé, au nez complexe (fraise des bois, ré́glisse), d'une grande intensité en finale avec ces notes persistantes de fumé, de mûre et d'épices, de belle base tannique. Le 2011, au nez de cannelle, de cuir et de petits fruits rouges macérés, riche, d'une longue finale, commence à très bien s'apprécier sur une cuisine délicate, comme des noisettes d'agneau aux flans de légumes filet de bœuf duchesse.

Denis Lurton
28, avenue de la Vème République
33460 Cantenac
Téléphone :05 57 88 34 33
Email : contact@desmirail.com
Site personnel : www.desmirail.com

SCEA VIGNOBLES BRUNO SAINTOUT


À la fin de l’ancien régime, la paroisse de Saint-Laurent du Médoc avait un curé nommé l’abbé Bridane, qui était meunier. Son moulin se trouvait sur la commune de Reignac (devenue Saint-Julien), sa trace est restée dans l’histoire locale car c’était un prêtre jureur, favorable aux idées de la révolution. Ses prises de position politique lui ont permis de continuer à exercer son ministère et son activité minotière. Superbe Saint-Julien Château la Bridane 2016, provenant d’un vignoble sur graves garonnaises (Cabernet-Sauvignon, Merlot, Petit Verdot, Cabernet franc), un très beau vin, avec des arômes très présents d’épices, de cerise confite, de mûre, de réglisse et de violette, bien structuré et gras en bouche, ample, de très bonne évolution. Le 2015, aux arômes persistants de petits fruits noirs mûrs avec des notes de cannelle, généreux, est ferme, très parfumé, et marie élégamment une finesse tannique à une rondeur persistante. Le 2014, de robe soutenue, où s’entremêlent les saveurs de sous-bois et de fruits surmûris, est un beau vin typé, de bouche savoureuse. Les Vignobles Saintout possèdent également le Domaine de Cartujac en appellation Haut-Médoc Cru Bourgeois, ainsi que le Château du Périer en appellation Médoc Cru Bourgeois.


20, lieu-dit Cartujac
33112 SAINT-LAURENT MEDOC
Téléphone :05 56 59 91 70
Email : contact@vignobles-saintout.fr
Site : vignoblessaintout
Site personnel : www.vignobles-saintout.com


> Nos dégustations de la semaine

Vignobles GONFRIER


En 1962, Paul Gonfrier s?installe avec son épouse à Lestiac-sur-Garonne, en Gironde, après avoir quitté son Algérie natale, avec comme seul bagage son énergie et la passion de la terre. Il achète le Château de Marsan, à l?époque en ruines, mais entouré de terroirs prometteurs. ?Lorsque notre père Paul et notre mère Marie-José quittèrent les rives sud de la Méditerranée, sur lesquelles notre famille cultivait la vigne depuis quatre générations, pour s'installer sur un autre rivage, la côte océane, berceau du vignoble bordelais, ils n'étaient armés que de leur courage et de leur foi dans les valeurs humaines.? Aujourd?hui, les Vignobles Gonfrier vinifient plus de 1000 ha, et tout continue à être mis en œuvre pour favoriser la qualité du produit.
Très sensibles au respect du terroir, les deux fils, Éric et Philippe, considèrent que la technique est au service de la qualité du vin et de la satisfaction des clients. Rachat du Château Langoiran, et l?arrivée de la jeune génération, avec Audrey, Paul et Guillaume, Thibault étant déjà présent depuis une dizaine d?années.
?Vendange 2018 : après les péripéties que tout le monde a vécu avec le mildiou, les épisodes pluvieux du printemps, finalement et heureusement, le beau temps est arrivé, nous raconte Eric Gonfrier. L?été sec et chaud a permis à la vigne de bien terminer son cycle végétatif et nous avons obtenu une récolte tout à fait honorable.
Nous avons eu même la grande surprise d?avoir des vins très riches, très colorés, des taux d?alcool de 14°, des vins très gras, très pleins avec un fruité étonnant, nous sommes très contents de la qualité des vins rouges. Pour les blancs secs, nous avons commencé avec des Sauvignons très intéressants qui ont bien évolués, développant de beaux arômes, les blancs 2018 sont très frais et très purs.
A la vente en 2019, nous avons les blancs secs 2017. Nous faisons des fermentations et élevages en barriques, cela leur apporte du gras. Nous mettrons les 2018 en bouteilles, seulement au mois de juin, après huit mois d?élevage. Les rosés 2018 sont mis en bouteilles ainsi que le Clairet, ils sont issus de pressurage direct. Nous sélectionnons des parcelles et récoltons suffisamment tôt pour obtenir ces jolis rosés très clairs et très sains.
Nos rouges 2017 sont actuellement en sortie de barriques, les assemblages définitifs par cuvée sont terminés, nous allons les mettre en bouteilles durant le mois de mai. Ces rouges 2017 sont des vins fins, sur le fruit, avec des tanins soyeux, à déguster assez rapidement.
Nous commercialisons actuellement les 2016. Après le très grand millésime 2015, le 2016 justifie son rang d?ex-æquo, c?est un millésime qui demande un peu plus de conservation au chai car il a une puissance tannique assez marquée. Bel équilibre, bonne acidité, anthocyanes importants, arômes très puissants de fruits qui demandent à s?équilibrer avec le bois, d?ici 6-7 ans, ils seront encore plus succulents, ils en ont le potentiel. Nous buvons actuellement les 2012 qui sont excellents. Quant au 2015, c?est vraiment un millésime ?haut de gamme?, les rouges s?affinent car ils étaient très puissants, ils sont typiques des vins de Côtes de Bordeaux. Pour les comparer, le 2016 est plus puissant et le 2015 plus fin.
Nous avons fait dernièrement l?acquisition du Château Langoiran, 20 hectares de vignes, et avons vinifié le 2018, le résultat est bluffant, le vin est magnifique. Nous avons fait du parcellaire et deux sélections en nivelant par le haut. Le vin est très puissant et mérite un élevage en barriques de 14 mois. Nous construisons un nouveau chai pour vinifier dans de bonnes conditions avec un parfait contrôle des températures. Mes enfants, neveux et nièces, viennent nous rejoindre sur les propriétés, un renouveau de jeunesse qui va mettre sa ?patte? sur le millésime.?
Superbe Cadillac Côtes de Bordeaux Château Marsan 2016, 70% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon sur coteaux argilo-graveleux, il est tout en bouche, aux arômes persistants de petits fruits rouges mûrs avec des notes de cannelle, il est très réussi, structuré, allie distinction et ampleur. Le Bordeaux blanc 2017, 50% Sauvignon, 45% Sémillon et 5% Muscadelle, vignes 20 ans, est un vin d?une jolie complexité, avec des nuances citronnées, tout en bouche. Le Bordeaux rosé, 50% Merlot, 50% Cabernet-Sauvignon, est charmeur avec des senteurs de fleurs, de bouche délicate et vive, de jolie teinte pâle.
Excellent Bordeaux Clairet 2018, 50% Merlot et 50% Cabernet-Sauvignon, également, de belle teinte lumineuse, souple et friand à la fois, au nez expressif et complexe. 
On retrouve aussi le Château Lestiac Cadillac Côtes de Bordeaux 2016, il est très équilibré, au nez de cerise, d'épices et d?humus, riche en couleur comme en matière, de charpente très élégante. Le Cadillac Côtes de Bordeaux Château Tanesse 2016, il est parfumé (pruneau, violette), alliant rondeur et structure en bouche, séveux, de bonne charpente.
Agréable Bordeaux Supérieur Château Laurétan 2015 Bio, avec ces notes de mûre, c?est un vin aux tanins souples, tout en fruits. Le Bordeaux rouge Comte Delourmel 2016, avec des notes de mûre et de poivre, de bouche à la fois puissante et ronde, il est d?une belle couleur rubis prononcé.
Il y a aussi ce Bordeaux rouge Croix de Marsan 2016, 70% Merlot, 20% Cabernet-Sauvignon et 10% Cabernet franc, aux tanins mûrs, à la fois riche et souple, d?une belle finale.

Eric et Philippe Gonfrier
Chemin de la Mairie - BP 7
33550 Lestiac-sur-Garonne
Tél. : 05 56 72 14 38
Email : contact@vignobles-gonfrier.fr
www.vignobles-gonfrier.fr


Château MONGRAVEY


C?est à partir d?un petit vignoble en appellation Margaux hérité de son père en 1980, que Régis Bernaleau a développé ses propriétés, Château De Braude en Haut-Médoc, Château Galland en Moulis et Château Mongravey en Margaux. Aujourd?hui, les 24,5 ha qui composent les trois domaines sont répartis sur 14,5 h en Margaux, 8,7 ha enHaut-Médoc et un hectare à Moulis.
Depuis 1999, la propriété a orienté ses efforts vers une qualité sans concession. Le vignoble est conduit en culture raisonnée dans le plus grand respect de la vigne. De lourds investissements ont été réalisés. Le cuvier Inox permet une vinification parcellaire et la thermorégulation offre une parfaite maîtrise des températures lors des vinifications. Le chai climatisé équipé de 540 barriques de chêne français issues de huit tonneliers différents, assure la complexité et la qualité des vins lors de l?élevage. Dès l?année 2000, Karin Bernaleau, a mis son talent et son sens inné du contact au développement de la commercialisation et de la communication. En 2003, le travail et la rigueur ont été récompensés par le classement du Château Mongravey et du Château De Braude, en Cru Bourgeois lors de la révision du classement historique. Depuis 2009, Jérôme Bernaleau, le plus jeune fils de Régis, a rejoint la propriété et met ses compétences techniques au service de l?exigence qualitative des vins. C?est en 2011 qu?il reprend un hectare de Moulis et crée le Château Galland, sur un terroir des plus prometteur de l?appellation.
Nous avons très bien dégusté ce Margaux 2016, c?est un vin puissant et structuré, au bouquet subtil et intense à la fois (griotte, cannelle...), tout en persistance, de garde. Le 2015 développe un nez complexe où dominent la fraise des bois mûre et l?humus, de robe profonde, de bouche classique, un vin corsé et gras, aux tanins bien présents et fondus à la fois, séducteur.
Découvrez également le Haut-Médoc Château de Braude 2016, au bouquet finement boisé, aux arômes de fruits rouges, bien équilibré. Le 2015, de couleur rubis, équilibré, aux tanins fermes, a un nez où dominent les fruits mûrs et les sous-bois, c?est un vin de bouche flatteuse et riche à la fois.

Karin et Régis Bernaleau
8, avenue Jean-Luc Vonderheyden
33460 Arsac
Tél. : 05 56 58 84 51
Email : chateau.mongravey@wanadoo.fr


Château SIRAN


Le Château Siran est l?un des rares domaines bordelais à appartenir à la même famille depuis 160 ans cette année. Depuis 2007, Edouard Miailhe en assure la direction, et représente la 7e génération.
Cette année anniversaire sera marquée par une mise en pratique d?un travail, initié depuis plusieurs années, sur nos responsabilités en matière d?environnement.
Si la propriété pratique, depuis les années 2000, une viticulture raisonnée, nous allons plus loin en utilisant des produits organiques et en réduisant drastiquement l?utilisation de produits phytosanitaires, désormais limités à la seule lutte contre l?oïdium et le mildiou.
Siran bénéficie avec ses 88 ha, d?un écosystème favorisé par un environnement de bois, de prairies, d?étangs et de bassins, d?un verger encadrant un vignoble de 25 hectares dont nous prenons soin d?entretenir la biodiversité.
Sous le charme de ce Margaux 2016, issu d?un assemblage subtil entre le Merlot, le Cabernet-Sauvignon et le Petit Verdot, racé, généreux, corsé, aux tanins savoureux et riches, avec cette bouche bien charnue et séduisante dominée par les fruits à noyau et la réglisse, très classique, très prometteur. 
Le 2015 est franchement superbe, avec sa complexité d?arômes avec des connotations légèrement giboyeuses, une grande élégance grâce à des tanins parfaitement fondus mais bien présents, c?est un grand classique médocain comme on les aime.
Agréable Margaux S de Siran 2016, assemblage de Merlot, Cabernet-Sauvignon et Cabernet franc, de jolie robe pourpre, un vin qui révèle un bouquet de notes épicées et poivrées, ample en bouche avec des tanins denses et veloutés, d?une finale persistante, que l?on peut commencer à apprécier, par exemple, avec un filet mignon de porc aux légumes primeurs ou un lièvre à la broche. Le 2015 est ferme mais très distingué, avec des nuances caractéristiques de petits fruits macérés, épicé en bouche comme il se doit, aux tanins amples et savoureux, c?est un vin typé, de charpente à la fois ample et souple, de belle évolution.
Il y a aussi le Bordeaux Saint-Jacques de Siran 2016, élevé en barriques 10 à 12 mois, aux tanins ronds mais fermes, au nez complexe et subtil dominé par les fruits macérés et l?humus. Le 2015 est très équilibré, au nez de cerise, d'épices et d?humus, il est riche en couleur comme en matière, de charpente élégante.

Édouard Miailhe
13, avenue du Comte JB de Lynch
33460 Labarde
Tél. : 05 57 88 34 04
Email : visites@chateausiran.com
www.chateausiran.com



> Les précédentes éditions

Edition du 28/04/2020
Edition du 21/04/2020
Edition du 14/04/2020
Edition du 07/04/2020
Edition du 31/03/2020
Edition du 24/03/2020
Edition du 17/03/2020
Edition du 10/03/2020
Edition du 03/03/2020
Edition du 25/02/2020
Edition du 18/02/2020
Edition du 11/02/2020
Edition du 04/02/2020
Edition du 28/01/2020
Edition du 21/01/2020
Edition du 14/01/2020
Edition du 07/01/2020
Edition du 31/12/2019
Edition du 24/12/2019
Edition du 17/12/2019
Edition du 10/12/2019
Edition du 03/12/2019
Edition du 26/11/2019
Edition du 19/11/2019
Edition du 12/11/2019
Edition du 05/11/2019
Edition du 29/10/2019
Edition du 22/10/2019
Edition du 15/10/2019
Edition du 08/10/2019
Edition du 01/10/2019
Edition du 24/09/2019
Edition du 17/09/2019
Edition du 10/09/2019
Edition du 03/09/2019
Edition du 27/08/2019
Edition du 20/08/2019
Edition du 13/08/2019
Edition du 06/08/2019
Edition du 30/07/2019
Edition du 23/07/2019
Edition du 16/07/2019
Edition du 09/07/2019
Edition du 02/07/2019
Edition du 25/06/2019
Edition du 18/06/2019
Edition du 11/06/2019
Edition du 04/06/2019
Edition du 28/05/2019
Edition du 21/05/2019
Edition du 14/05/2019
Edition du 07/05/2019
Edition du 30/04/2019
Edition du 23/04/2019
Edition du 16/04/2019
Edition du 09/04/2019
Edition du 02/04/2019
Edition du 26/03/2019
Edition du 19/03/2019
Edition du 12/03/2019
Edition du 05/03/2019
Edition du 26/02/2019
Edition du 19/02/2019
Edition du 12/02/2019
Edition du 05/02/2019
Edition du 29/01/2019
Edition du 22/01/2019
Edition du 15/01/2019
Edition du 08/01/2019
Edition du 01/01/2019
Edition du 25/12/2018
Edition du 25/12/2018
Edition du 18/12/2018
Edition du 11/12/2018
Edition du 04/12/2018
Edition du 27/11/2018
Edition du 20/11/2018
Edition du 13/11/2018
Edition du 06/11/2018
Edition du 30/10/2018

 



Château MAUVINON


BORIE MANOUX


CLOS DES LUNES


Clos RENÉ


Château BOIS CARRÉ


Château LAJARRE


Château de CHANTEGRIVE


Château FONTBONNE


Château BERTHENON


Château BELLEVUE-FAVEREAU


Château CROQUE MICHOTTE


Château HENNEBELLE


Château CANTENAC


Clos JEAN


Château DAVID


Domaine CHALET de GERMIGNAN


Château JOUVENTE


Château BALESTARD La TONNELLE


Château CORBIN MICHOTTE


Château LAFON


Domaine de VIAUD


Château PANCHILLE


Château BOUSCAUT


Domaine de CARTUJAC


Château VOSELLE


Château des ARNAUDS


Château La HAIE


Château LAFLEUR du ROY


Château FILHOT


Château FAUGAS



CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR


CLOS TRIMOULET


DOMAINE DE LA CASA BLANCA


DOMAINE CRET DES GARANCHES


DOMAINE FRANCOIS BERTHEAU


CHATEAU PONT LES MOINES


CHATEAU DES PEYREGRANDES


CHAMPAGNE CHARPENTIER


SCEA CHATEAU DAVID


DOMAINE DE LA RENAUDIE


DOMAINE ALAIN VIGNOT


SCEV CHAMPAGNE MICHEL ARNOULD ET FILS


CHAMPAGNE GOSSET



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales